Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Jeu Déc 10 2009, 20:45
six parties à t'user... pour me faire trucider à la dernière... une honte
ceci dit, si tu préfère la phase III, assaut, ce dimanche... suis ok, et j'te casse la gueule!

Oups, j'avais remplacé mes Cosaques... je ne perds """""que""""" 985 points. (Rhhhhhhhhaââââ! putain de dernière partie!!!!)
Sinon, pour info... as tu remplacé tous tes officiers (ma spécialité!)
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2718
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Ven Déc 11 2009, 10:02
ouep des officiers tout neuf sortis d'école comme tu les aimes!
Pour dimanche restons-en aux préliminaires siciliens.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Mer Jan 13 2010, 23:55
Yopla!
http://www.youtube.com/watch?v=TTNA0455t1U&feature=related

Aaaaaaaaaaaaah, ça va mieux...
je t'attends, vil Friedrich. 22/01... Assaut sur Kiev!
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 18 2010, 13:46
ULTIMA PRAVDA VOUS INFORME!

L'usine туалетная бумага en danger!
Les autorités de Kiev nous informent que l'ennemi fasciste s'approche dangereusement des ruines de l'usine туалетная бумага, sise dans les faubourgs de la ville. L'usine que les Allemands ont sans doute, du fait de sa taille imposante, prise pour une cible de notre complexe militaro-industriel, a subi dernièrement de violents bombardements aériens.
La brigade Flushenko est envoyée pour défendre ce secteur, après avoir reçu en renfort des centaines de volontaires de la petite ville côtière de Novo Flushirsk dont est originaire son colonel. A son image, ils veulent incarner la tenace résistance du Prolétariat contre l'impérialisme hautain et sanguinaire de Teutonia. Durant les semaines qui ont précédé leur mise en ligne, ces paisibles paysans et marins pêcheurs ont répondu d'un élan unanime et héroïque à l'appel de la mère Patrie en danger, délaissant toute activité pour se consacrer à l'exclusif appretissage de l'art de la guerre, leçons bien apprises qu'ils vont mettre à profit pour donner un coup décisif à l'ennemi, encadrés qu'ils sont par les illustres vétérans d'une de nos plus solides unités combattantes.
De partout, les appels patriotiques résonnent et tous les coeurs s'unissent pour sauver la ville du péril fasciste.
Camarades, le plus dur est déjà acquis! Il est maintenant seulement question que de tenir quelques semaines avant que le Général Hiver nous viennent en aide, et qu'avec Lui nous vainquions l'ennemi célérat! L'heure n'est plus à la pitié!
Pas de prisonniers!
Abattons ces chiens enragés!
3a CCCP!


Le Peuple de Novo Flushirsk se lève à l'est, la déclichette se déchaîne à l'ouest!


Dernière édition par FLUSH le Lun Jan 18 2010, 17:28, édité 2 fois
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2718
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 18 2010, 14:43
Les autorités de Kiev nous informent que l'ennemi fasciste s'approche dangereusement des ruines de l'usine туалетная бумага, sise dans les faubourgs de la ville. L'usine que les Allemands ont sans doute, du fait de sa taille imposante, pris pour une cible de notre complexe militaro-industriel, a subi dernièrement de violents bombardements aériens.

L'opération Arsch Papier s'est donc ouverte sous les meilleurs auspices. Le bombardement de l'usine Tualetnaja bumaga n'est que la première étape des prémices d'un mouvement stratégique de premier ordre imaginé dans le cabinet de Herr General von Scheiß, et qui vise à terme à étouffer Yvan dans sa propre merde!!
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 18 2010, 14:54
Toutes les 6 secondes, un soldat allemand déclare une gastro entérite sur le front russe.... un... deux... trois... quatre... cinq... six..........
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Sam Jan 23 2010, 17:01
ULTIMA PRAVDA VOUS INFORME!

KIEV SAUVEE du PERIL FASCISTE!!!

Les fantassins de la Brigade Flushenko se sont hier admirablement illustrés en infligeant un revers historique à l'ennemi!
Les hordes fascistes jetées sur nos positions ont subi une douloureuse défaite, et ont abandonné toute véléité offensive après avoir subi la plus grande humiliation qui ait été enregistrée sur tout le front ukrainien. Mû par l'illusion qu'il pourrait faire taire à jamais nos moujiks, persuadé que l'inexpérience relative de nos troupes serait un gage suffisant pour lui assurer une victoire facile, Von Friedrich a voulu prendre les collines encadrant l'usine туалетная бумага en un double mouvement tournant. Pourtant démunis de tout engin mécanisé, et malgré d'incessants bombardements opérés par la Luftwaffe, les streklovy ont su répondre à la menace avec une intelligence rare, digne d'une troupe d'élite. Partout sur la ligne de front gisent les cadavres des odieux envahisseurs, qui ont de plus perdu un important matériel blindé.
Notons au passage le monument d'adresse opéré par le caporal Vladimir Wessel, promu HEROS DE L'UNION SOVIETIQUE, qui d'un coup habile détruisit à l'aide de son seul fusil AT un blindé ennemi. Voilà qui prouvera à l'ennemi que le matériel dont dispose le combattant soviétique sait faire des miracles tant il est mis entre des mains qui ne savent trembler, et n'a rien a envier à l'équipement du soldat teuton, dont les verts de gris aiment pourtant à se gargariser prétentieusement.
Notons également la clairvoyance du lieutenant observateur Ivan Ivanovich qui sû maintenir sa batterie aux abois, et réagir avec une rapidité digne d'un Skatanovicth pour réduire au silence, en un efficace tir de contre batterie, l'artillerie puissante que les fascistes avaient accumulée derrière leurs lignes pour bombarder nos troupes.
Après une journée de combat intense où l'ennemi compta de fort lourdes pertes, la brigade n'avait à se plaindre d'aucune perte, sinon de la disparition d'un groupe de combat, courageusement tombé pour défendre les réserves de papier de l'usine, réserves grâce auxquelles notre journal a été édité en 10 000 exemplaires, pour moitié traduits en allemand et lâchés sur les lignes ennemies.
Gloire à nos combattants!
3a Rodina!


Dernière édition par FLUSH le Dim Jan 31 2010, 16:22, édité 1 fois
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2718
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 25 2010, 10:40
Reconnaissance de la ligne Tualetnaja effectuée - stop - Yvan solidement retranché en secteur A11/D66 - stop - en mesure de donner l'assaut - stop.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 25 2010, 11:38
Was!?! Von Friedrich! Vos ordres stipulaient de prendre cette maudite position, en lançant un ASSAUT résolu, et vous me faites part que l'ennemi tient encore l'usine туалетная бумага?!
Mais, de qui vous moquez vous!?!
Bordel de Arshloch de nom d'une Fratz à Tritz! A qui voulez vous faire croire qu'en vous confiant l'artillerie lourde de la division ainsi qu'un support aérien, vous partiez benoîtement dans les bois pour savoir si le loup y était?!?
J'apprends de surcroit que l'usine et ses abbords n'étaient tenues que par une bande de moujiks en guenilles, et que, comble de honte, ces derniers vous ont infligés des pertes fort élevées! Friedrich! Les stocks de papiers dont l'usine resselait nous étaient indispensables pour combattre la gastro entérite qui sévit depuis le début de ce mois... Nos services de santé et les chiottes du QG sont proprement -quoi que le mot soit des plus mal choisi- débordés, j'en suis incomodé, vous n'imaginez même pas... Tout ça par votre faute. De plus, l'ennemi utilise habilement votre manque de combattivité dans sa propagande odieuse, et voilà toute la Vaterland déshonnorée!
Cessez vos vains persiflages, et pour la suite, obéissez aux ordres.
Twisted Evil General Von PETRUS Twisted Evil


Dernière édition par FLUSH le Lun Jan 25 2010, 13:53, édité 1 fois
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 25 2010, 13:52
Toutes les 3 secondes, un soldat allemand déclare une gastro entérite sur le front russe.... un... deux... trois.......
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2718
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Jan 25 2010, 14:58
ACH!!!..Yvan a appris la langue de Goethe, mais il est à ce point incapable de comprendre la modernité avec laquelle nous employons nos armes qu'il se lance dans une aussi odieuse que vile opération d'intoxication...Feu Herr General Petrus n'est plus nôtres depuis longtemps maintenant!! Yvan, vos renseignement sont plus que datés! ..et nos hommes chient toujours en pleine et sereine décontraction...à heure fixe!!..bitte!!

avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Sam Fév 06 2010, 22:38
On m'apelle Ivan des plaines, je vais et je viens au secours d'innoceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeents....
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Fév 08 2010, 10:06
ULTIMA PRAVDA VOUS INFORME!

VICTOIRE!!!

Kiev sauvé!!! L'usine туалетная бумага a été à nouveau le théatre d'une funeste attaque ennemie, et la brigade Flushenko s'est à nouveau plus que montrée à la hauteur de sa réputation, ayant réussit l'exploit de repousser cette deuxième attaque, alors qu'elle n'avait pu recevoir aucun renfort depuis la première tentative ennemie!
La batterie Ivanovitch a sû faire perdre toute confiance aux hordes fascistes du sanguinaire Friedrich, ce dès qu'elles ont eu l'impudence de se rapprocher de nos lignes, et nos habiles artilleurs de la batterie anti tanks, aidés par l'esprit invincible du camarade Staline, ont réussi l'incroyable exploit de détruire l'intégralité des véhicules blindés qui voulaient s'infiltrer.
Une demi heure suffit à nos Moujiks pour vaincre les lanskenets qu'on leur envoya!
La brigade est sortie totalement indemne de ce combat, si ce n'est que le politruk Ivanowitch a trouvé une mort glorieuse au service de notre Grande Nation.
La brigade victorieuse, après presque 3 mois passés au feu, a été retirée de la ligne de front, et s'est vu offrir par une intervention toute paternelle et spéciale de notre charismatique et incontesté chef Joseph Staline une permission spéciale pour participer à la grande fête de la Vendange de Novi Flushirsk durant laquelle la totalité de la population de ce bourg a rendu un hommage ému à ses héroïques enfants. Ceux-ci devraient d'ici peu, pour souligner encore leur valeur, intégrer la 1ere Armée de Choc, regroupant l'élite des forces de l'Armée Rouge des Paysans et Marins Pêcheurs qui saura sous peu bouter le Hun hors de nos frontières!
3a Rodyna!
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2718
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Fév 08 2010, 10:39
On dit que ce jour là l'état majoir du KG Friedrich fut acceuilli au retour du front par des individus en imper et coiffe de cuir, et que les survivants de cette unité d'incapables eurent l'honneur d'inaugurer les rangs des nouvelles compagnies disciplinaires.

Gottverdam!!
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2346
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Blitzkrieg: test de campagne

le Lun Mar 15 2010, 12:14
Adresse du colonel Flushenko à sa brigade assemblée devant lui...

Tovaritchi!
"La Stavka nous a accordé une permission exceptionnelle!"
Des centaines de hourrah couvrent bientôt la voix de Flushenko, qui fait de grands signes d'appaisement pour faire taire ses hommes. Il reprend une fois le calme rétabli:
" ...mais nous y renonçons dans l'alégresse et l'abnégation!"
Moment de stupeur et de flottement dans une partie de la troupe.
Les plus éloignés, qui n'ont pas bien entendu, ou ceux qui ne comprennent que l'ukrainien de Crimée occidentale dont est issus la formation de Flushenko continue leur joyeux et bruyant tintamare... Quelques hommes grognent, un lève son poing, prêt à lancer quelque invective pour manifester son mécontentement, mais croise le regard glacé du commissaire Mouliev Moujerov. Son poing serré encore en l'air, il ne se désaisit pas de son air résolu, mais plutôt que de manifester son désespoir et sa cruelle déception, il hurle maintenant un frénétique et salutaire "hourrah" repris bientôt par ses voisins, tous conscients que Moujerov gardait un oeil sur eux, puis par l'ensemble de la brigade, maintenant certaine d'avoir mal compris la fin de phrase du colonel.
Flushenko est presque touché aux larmes devant ce qu'il prend pour un fabuleux élan d'enthousiasme guerrier. Fier de ses hommes, il se tourne un moment vers les miliciens qui viennent d'intégrer la brigade, eux aussi stupéfaits et émus de voir l'effet que cette annonce a eut auprès de ceux à qui on avait promi un peu de paix. Il reprend, se redressant à en atteindre 1.60 cm, et scande plutôt qu'il ne dit:
" Qui, parmi vous, oserait prétendre à quelque repos que ce soit, alors même que tout autour de la ville, l'ennemi menace et que chaque jour qui passe le voit se renforcer?!"
Le tumulte continue, seuls les officiers et les représentants de la presse l'entendent, ainsi que les étudiants de la milice de l'université d'orthodoxie politique qui s'enthousiasment à leur tour en voyant la réaction des soldats... Plus de doute pour eux, l'homo-sovieticus existe bien, il est là, à leur côté, solidaire, noble et vaillant. D'un seul coeur, les étudiants se mettent à chanter "sur la route de Novo Flushirsk", pour rendre hommage aux soldats... qui reprennent à leur tour ce chant populaire. Toute la brigade semble alors ensemblecommunier. Même Flushenko a abandonné l'idée de poursuivre son discours, et chante à tue tête avec elle. Un moment inquiet par la tournure qu'avait pris l'évenement, le politruk Moujerov saisit maintenant que les étudiants-miliciens n'ont pas compris ce qui se passait, et se satisfait tant du spectacle qu'il fait signe à Darvov, journaliste de guerre d'Ultima Pravda. Il lui ordonne, plutôt qu'il ne suggère: "des photos, faîtes des photos!"
Puis Flushenko se hisse à nouveau devant ses hommes, et, s'adressant à ses vétérans, reprend:
"Tovaritchi! je ne tolèrerai en aucune façon que les fières combattants que vous êtes laissent le soin à notre seule et vaillante milice de défendre KIev! Ces ouvriers, ces femmes et ces étudiants presque enfants, bravement, ont rejoint l'illustre Armée Rouge, et il faudrait que nous autres, si redoutés de l'ennemi implacable, nous allions fêter nos récentes victoires!? Non, Tovarici! Nous fêterons la victoire plus tard, elle sera totale, et nous la fêterons ensemble!"
A nouveau, seuls les premiers rangs où se pressent les miliciens-étudiants ont entendu distinctement. Portés par un fanatisme zélé, ils crient leur confiance et leur foi! Certains pleurent. Des étudiantes apportent des fleurs aux soldats, d'autres, sous l'emprise du charismatique meneur d'hommes, s'approchent de Flushenko et le remercient de cris stridents... Et devant tant d'enthousiasme, à la vue du service de cantine qui vient livrer une double ration de vodka comme il est d'usage quand on remonte en première ligne, c'est toute la brigade qui s'enflamme...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum