Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier


Partagez
Aller en bas
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Mar Juil 03 2018, 19:54
Débarquent de la Galipette Cendrée

Logan Mac Donald (Rep 5) Charismatique, Bagarreur, vaine de cocu
...à emporter! Vous dis-je...
8Co- François le Frehançais,  Aventurier français (5)
7Co- Gilles de la Tourette, Aventurier français (5)
5Co- Damballa, Cimarron du Darien (3),blessé à la jambe droite (traîne la patte) "L'idiot"

(Ne manque plus qu'un écossais, et pas des moindres!)
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 12:41
Enfin, après quelque hésitation, débarquent du Santa Gertrudis:


APq- Ed Mc Aarony (Rep 4), entreprenant, chargeur émérite
VPq- Pilote: Yumpa Yul, Mizkito (6), borgne de l’œil droit (long à la détente), force de la nature, vaine de Cocu
7Pq- Kirdy Malloy, Aventurier anglais (4)
6Pq- Aventurier français (5)
5Pq- Aventurier français (4)
ACo- Aventurier français (4)
RCo- Aventurier français (4)
2Co- Aventurier français (3)
DTr- Boucanier (4)
VTr- Boucanier (4)
6Tr- Mulâtre Dominicain (3)
ACr- Indien Caribe (3)
2 pièces de canon

***

Peu de temps après, en cette fin de septembre 1662, la colonne se met en branle dans le jungle, De Lorey ouvrant la marche, suivi de près par Mc Donald ayant insisté pour se trouver à l'avant garde ainsi constituée de 10 hommes.

Vient ensuite le colonel Fitz qui commande la colonne devant Mc Aarony, formant le corps principal de 15 hommes se relayant à déplacer 2 pièces de canon.

Maître Bob ferme la marche, formant une arrière garde forte de 10 hommes.
avatar
Hadrien
Modérateur
Modérateur
Messages : 540
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 30
Localisation : Nancy

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 14:10
Ca me fait penser...



En ne vous souhaitant pas le même destin que dans le film... D'ailleurs... Je teste la cinéphilie des loups, quelqu'un sait de quel film il s'agit ?
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 15:10
J'ai mis un peu de temps à retrouver car j'ai tendance à mélanger les titres hispanisants du même auteur. Un indice pour les autres: le film est entre autre produit par la Hessischer Rundfunk^^
avatar
Dim
Modérateur
Modérateur
Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2016

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 16:28
Aguirre la colère de Dieu, un de mes films préférés, avec Mission, 1492, Capitaine Alatriste, et d'autres films de production mexicaine sur la conquête.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 19:12
Côtes du Darien, à la fin de septembre 1662

Aux premiers pas faits dans la jungle le contact est rapidement établi avec un groupe d’une dizaine de cimarrons conduit par un certain Luis Mandinga, chef d’un des  petits palenque subsistant au Darien. Grâce soit rendue au capitaine de Lorey qui sut les amadouer se faisant savoir françois et amical…

Quelques politesses furent échangées entre  Mandinga, Damballa et le cimarron de la Tercera dans un créole espagnol mâtiné de Kikongo, les deux derniers se faisant volontiers interprètes du premier, devant De Lorey, Mc Donald, Fitz, Mc Aarony et maître Bob tout ouïe.

Il y avait en effet un ancien fort établis à quelques lieues de là sur une colline, construit par les espagnols un siècle plus tôt lors de la longue campagne menée contre les grands Palenque et leur rois cimarrons alliés aux anglais, mais surtout à Drake. Abandonné dans les années 1630 après que les espagnols aient définitivement éloigné la menace Cimarron sur les convois du Pérou, il avait été réinvestit dans les années 40 par deux rebelles portugais, frères s’il en est,  qui s’y étaient établis en guise de base pour leurs mystérieuses explorations.

L’un des deux vint à quitter la place, mais l’autre s’y  était maintenu toutes ces années, survivant de contrebande faite au gré des liens tissés avec les cimarrons, lesquels le nomme souvent « Mbuhula Kilau » , « Nloki Plotugesi », ou tout simplement « Sanché »
Mais depuis près de six lunes les choses avaient bien changé quand en avril la mer avait jeté sur ces sur ces côtes une vingtaine de naufragés espagnols. Bien qu’affamés, éclopés,  dépourvus de poudre et desséchés par un moi de dérive à la côte de sainte Marthe, Mandinga n’était pas parvenu à les repousser. Leur chef fut néanmoins tué avec 6 des siens, mais un homme de Mandinga avait été capturé.

Aussi quand à la fin de mai Mandinga se résolut de se débarrasser une fois pour toute des indésirables, la connaissance de leur présence était venu aux oreilles de Sanché qui s’empressa de négocier, leur offrant refuge dans son fort contre libération du prisonnier.  Grand mal en prit à Sanché, car une fois la main mise un stock d’armes et de poudre de contrebande, l’hôte parut de moins en moins hors de son fort, ou ne se faisant rien de plus que l’interprète des volontés de la quinzaine d’espagnols l’ayant fait passer de l’état d’hôte à celui d’otage.

Sur ce point Mandinga nota que ces espagnols avaient un accent qui lui était bien inconnu, mais il avait pu comprendre de la bouche du captif libéré qu’il s’agissait des restes de plusieurs équipages de garde-côtes dont la flottille avait été décimée par un diable de françois nommé deloré, ou delauret ou quelque chose approchant, avant de l’être à nouveau par la famine en mer, puis à nouveau fort affaiblis par l’attaque de Madinga.

Leur capitaine tué, un certain Giannettino Saletto, il n’est pas étonnant que ces hommes dont nombre d'entre eux sont éclopés, se choisirent leur chirurgien pour chef. …
avatar
Hadrien
Modérateur
Modérateur
Messages : 540
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 30
Localisation : Nancy

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 21:16
Et Dim gagne un magnet du CHAT, lot à venir retirer samedi ou dimanche :D
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Jeu Juil 26 2018, 21:45

Tout cette ménagerie de flibuste pour aller sauver un vieux fou de portugais des griffes d'une poignée d'éclopés que de Lorey aurait laissé filer à la mer 6 mois plus tôt?!

A l'heure où les singes hurleurs se taisent dans la jungle du Darien, certains capitaines s'interrogent... Et Playmores qui est seul resté au mouillage avec la haute main sur les 5 navires...

La situation mériterait-elle d'être éclaircie?


avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Ven Aoû 10 2018, 14:32
Sur ordre du Colonel Fitz, la colonne, guidée et protégée des locaux par Madinga et ses hommes, reprend sa marche dans la jungle, parvenant au fort peu avant la nuit. De Lorey, qui marche en tête, y dépêche sur le champ pour émissaire le mulâtre qui l’accompagne qui a l’heur d’être bon beugleur mais surtout de son équipage celui qui baragouine le mieux l’espingouin.

Mais le bougre étant analphabète et peu garni de la comprenotte, il faut à l’assoiffé déployer grande patience et persévérance pour lui faire entrer dans la caboche avant que la nuit tombe sur la jungle du Darien, les éléments d’un ultimatum fort bien tourné quoique teinté de quelque mégalomanie.

Sur quoi, s’extrayant des fourrés la peur au ventre et dessus son chef nerveusement agitée sa frusque qui autrefois se prétendait d’être blanche, l’émissaire se présente devant la porte du fort.

Déclamant sa prose à l’encan, au point de faire taire la bruyante faune environnante et émerger du bastion sud-ouest la tête hirsute de l’ancien chirurgien de la Flecha, meneur du groupe de naufragés, le mulâtre, qu’il ait été bien entendu ou que sa mémoire approximative lui fit commettre quelque méchant contresens, obtient pour toute réponse une bordée de vert verbiage plein de rage:



"…Porca puttana troia… Deloré !!??...Pezzo di merda !! ..VAFFANCULO !!"

Laquelle réponse est ponctuée par un coup de mousquet qui par chance rate de peu l’émissaire qui prend sans se faire prier, la poudre d’escampette…

Note: 1D6 de promtion pour l’émissaire : D6 = 3 – pas de promotion
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Ven Aoû 10 2018, 15:04
Devant cette irrésolution d’une bande de naufragés que les souffrances de leur odyssée a à demi fait perdre la raison, le colonel Fitz, ayant réunis les trois autres capitaines en conseil de guerre, n’est pas long à donner ses ordres. Le fort sera pris d’assaut demain à l’aube, charge aux flibustiers de tirer profit de la nuit à venir pour se préparer aux mieux.

En cette soirée du 27 septembre de 1662, chacun s’affaire donc à la tâche:

- A Mc Aarony et ses 11 hommes de profiter de la nuit pour établir un barricade face à  la porte sud du fort pour appuyer l’assaut de ses mousquets et de sa pièce de canon propre à ouvrir une brèche sur cette face.

- A De Lorey et ses 5 hommes à qui 3 grenades sont distribuées de construire une échelle pour prendre d’assaut le bastion sud-ouest.

- A Mc Donald, 2 de ses hommes et les 3 de Fitz à qui 3 grenades sont également distribuées à faire de même pour prendre d’assaut le bastion sud-est.

- Le Colonel Fitz en personne dirigera les opérations à proximité de Mc Aarony, tenant en réserve Maître Bob et ses 9 hommes.

- Charge à Damballa, seul chirurgien disponible, à se préparer pour les blessés que le jour à venir ne manquera pas d’apporter.

- Quant à Madinga, lui et les siens tiendront à l’œil tout ce qui par mésaventure pourrait nuire à l’opération aux alentours du fort.

En cette soirée du 27 septembre de 1662, chacun s’affaire donc à la tâche,...

...sauf  les hommes d de la Tercera mis au repos dont l’un, Bartolomeu Sanchez, seul portugais de l’expédition, semble particulièrement soucieux…
avatar
Vincent
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 803
Date d'inscription : 08/09/2008
Localisation : ALANVM

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Dim Sep 02 2018, 10:17
Yo les capitaines.

Je suis dispo le 14!. Le 21xetant veille de tournoi je n'en serai pas.
A plus.
avatar
johnito
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 869
Date d'inscription : 11/09/2008

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Dim Sep 02 2018, 11:35
Dispo le 14 et le 21 !

_________________



avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Mer Sep 05 2018, 15:34
A l'aube 28 septembre de 1662, les flibustiers commandés par Fitz se lancent à l'assaut du fort soit-disant abandonné dans une clairière de la jungle du Darien. Il Dottore qui détient "Sanché" captif, tient son heure de gloire, bien décidé à occire de ses propres mains ce maudit "Doloré"


TERRAIN

Case de 40x40cm

La barricade est à 40cm (portée de mousquet) de la face sud du fort.

La lisière de la jungle est à plus 40cm (portée mousquet) de tous le périmètre du fort


DEPLOIEMENT


Les flibustiers se déploient en premier:

Mc Donald à l’extrémité gauche avec ses 5 hommes, 3 grenades (réparties nominativement) et une échelle, face au bastion Sud Ouest.

De Lorey à l’extrémité droit avec ses 5 hommes, 3 grenades (réparties nominativement) et une échelle, face au bastion Nord Ouest

Mc Aarony avec ses 11 hommes et ses deux canons, au centre face à la porte du fort

Fitz, qui commande l’opération se place ou bon lui semble.

Maître Bob et ses 9 hommes, accompagnés de Damballa, sont tenus en réserve dans les bois derrière la barricade.

Les naufragés d'Il Dottore se déploient en second, dans le fort


INITIATIVE


Une procédure d'initiative et d'activation spécifique est mise en place pour ce scénario

1) 2 D6 sont lancés pour savoir qui de Fitz ou d’Il Dottore gagne l’initiative (active un groupe en premier)

2) Puis Fitz et Il Dottore activent une compagnie (Flibustiers) ou un espace du fort (Naufragés) alternativement chacun son tour. C'est donc bien Fitz qui choisit l'ordre des activations des compagnies de flibustiers.

3) Le dé d’activation de chaque compagnie/espace du fort n’est lancé qu’au moment se son activation. Il se peut donc qu'une compagnie activée ne puisse pas agir


ESPACES DU FORT



Il n'y a pas de tests ENNEMI EN VUE. L'attaque du fort est considéré de la même façon que l'abordage d'un navire.

Ainsi chaque zone du fort est considérée comme un pont de navire (groupes, tests de réaction..etc)

Ces espaces sont : les 4 remparts, les 4 bastions, et la cour centrale, soit 9 « ponts » distincts


PORTE DU FORT

Seule la porte peut être visée par les canons de Mc Aarony, dont la mission est d’investir la cour du fort. La porte, renforcée et barricadée à revers, est considérée comme un bâtiment en pierre.

Une fois la porte détruite, ses débris procurent un couvert  la façon d’ une barricade.


PROMOTIONS SUPPLEMENTAIRES

De Lorey : 1D6 supplémentaire pour la prise du bastion Nord Ouest
Mc Donald : 1D6 supplémentaire pour la prise du bastion Sud Ouest
Mc Aarony : 1D6 supplémentaire pour le prise de la cour centrale
Fitz : 1D6 supplémentaire si le fort est pris sans l’intervention de maître Bob et ses hommes
1D6 supplémentaire pour celui dont les hommes libèrent « Sanché »

Prendre un bastion ou la cour :

Un bastion ou la cour sont considérées prise dès qu’i n’y a plus d’ennemi en statut « tout » va bien dans l’espace du fort concerné.

Sauver « Sanché »

Sanché est enfermé dans les réserves de contrebande creusées sous la cour du fort laquelle est divisée en une grille 4x4 cases numérotées de 1 à 16. Dans l’une d’elle se trouve la geôle de « Sanché ». Passer un tour d'activation complet sur cette case suffit à l’extirper de son trou.

Pour savoir quelle case correspond au « trou de Sanché », un capitaine doit passer un tour d'activation complet à mettre un naufragé à la gène, qu’il se soit rendu ou qu’il soit hors de combat. (Rappel : un homme vaincu au corps à corps à mains nue n’est jamais bel et bien mort)

Sans cette information il est impossible de trouver Sanché.


***


ORDRE DE BATAILLE DES FLIBUSTIERS



CAPITAINE GENERAL
APq: Abraham Fitz  - Réputation 6 - Charismatique, Oeil de faucon, vaine de cocu, traîne la patte

COMPAGNIE MC DONALD
APq- Logan Mac Donald (Rep 5) Charismatique, Bagarreur, vaine de cocu
8Co- François le Frehançais,  Aventurier français (5)
7Co- Gilles de la Tourette, Aventurier français (5)
Détachés de la compagnie FITZ :
4Pq- Aventurier 5
ACo- Soldat de Venable 4
RCo- Cimarron du Darien 3

COMPAGNIE DE LOREY
APq- François de Lorey (Rep 6) Œil de faucon, Charismatique, Traîne la patte
RCo- Aventurier français 5
DCo- Aventurier français 5
VCo- Boucanier 5
10Co- Boucanier 5
9Co- Mulâtre cubain 5

COMPAGNIE MC AARONY
APq- Ed Mc Aarony (Rep 4), entreprenant, chargeur émérite
VPq- Pilote: Yumpa Yul, Mizkito (6), borgne de l’œil droit (long à la détente), force de la nature, vaine de Cocu
7Pq- Kirdy Malloy, Aventurier anglais (4)
6Pq- Aventurier français (5)
5Pq- Aventurier français (4)
ACo- Aventurier français (4)
RCo- Aventurier français (4)
2Co- Aventurier français (3)
DTr- Boucanier (4)
VTr- Boucanier (4)
6Tr- Mulâtre Dominicain (3)
ACr- Indien Caribe (3)
2 pièces de canon

COMPAGNIE BOB
APq- Maître Bob, Aventurier 6 - Charismatique, force de la nature
6Pq- Bartolomeu Sanchez - Aventurier portugais 6, force de la nature
RCo- Aventurier anglais 5
9Co- Boucanier 4
6Co- Indien Mizkito 4
5Co- Soldat de Venable 4
3Co- Contrebandier vénézuélien 4
2Co- Soldat de Venable 3
RTr- Cimarron du Darien 5
DTr- Soldat de Venable 4

Détachés de la compagnie Mc Donald:
5Co- Damballa, Cimarron du Darien (3),blessé à la jambe droite (traîne la patte) "L'idiot"


ORDRE DE BATAILLE DES NAUFRAGES

Il sera transmis à Dim de même que la case ou se trouve engeôlé "Sanché"
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Sam Sep 15 2018, 11:25
Les flibustiers se préparent à monter à l'assaut. Fitz donne ses ordres.


Mc Aarony soutien depuis la barricade avec force canonnade...dit-on...


De Lorey et Mc Donald serrent les fesses


Mc Donald en tête à coup de grenade!


Mc Donald, pour la postérité..sur le bastion "Mc Donald"


Les hommes de l'assoiffé, sécurisant le bastion "de Lorey"
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

le Sam Sep 15 2018, 11:28
Le fort étant pris et le calme retombé sur la jungle du Darien et le cadavre d’Il Dottore, Damballa, l’idiot, se précipite sur les blessés : trois aventuriers génois (Rep 4) en sont sains et sauf, et de rendant grâce à leur sauveur proposent de s’engager dans la compagnie de Mc Donald, préférant se voir alliés de l’horrible de Lorey mais point trop près de lui. Quatre autres naufragés, bien mal en point il est vrai, sont remis au cimarrons de Madinga, ainsi que 4 mousquets pour l’entretien des bonnes relations avec le fort désormais armé par la flibuste, auquel droit de chasse est accordé par ledit Madinga. Quant à Ventura Sanchez, dit "Sanché", il rejoint son frère la compagnie de l'Amiral

***

Il est convenu que la garnison sera dès lors composée de 16 hommes, à raison de 5 de Playmores, 5 de Mc Aarony qui fournit également une pièce de canon, 3 hommes de De Lorey, et 3 hommes de Mc Donald. Ces 16 hommes formeront compagnie ad-hoc, se choisissant 4 officiers principaux, chacun provenant d’un équipage différent, à savoir 1 capitaine, 1 maître, 1 quartier-maître et 1 canonnier ; auxquels pourra s’ajouter un chirurgien. Cette compagnie, dite la « Compagnie du Darien » aura charge de veiller à l’entretien du fort, de l’approvisionner en vivres, et d’y tenir sous bonne garde les prisonniers de marque. Le « Compagnie du Darien » pourra compter sur le soutien de Madinga, dont elle devra former quatre cimarrons à l’usage du mousquet.

La localisation du fort demeure confidentielle, mais difficilement secrète.
L’accès au repaire des San Blas, d’où l’on peut accéder au fort, est connu des seuls capitaines, maîtres et pilotes des quatre compagnies engagées dans l’expédition.

***

Sur quoi, aux premiers jours d’octobre, préparatifs sont faits pour poursuivre ladite expédition. Un parti de chasse est formé parmi les hommes de Playmores et Mc Aarony pour compléter l’avitaillement, tandis que Mc Donald et De Lorey tentent de convaincre une poignée de cimarrons de venir grossir les rangs des flibustiers.

6 tonneaux de singe sont alors chargés à bord des navires les moins garnis en vivres que sont la Galipette Cendrée et l’Insoumis.

Les 3 cimarrons (Rep4) sont répartis, à raison de 1 par compagnie, à bord de l’Insoumis, la Terceira et le Santa Gertrudis, lequel est allégé de ses prisonniers, et de deux canons dont l’un a explosé par malencontre d’un long feu bien fâcheux, et l’autre venant armer le fort.

***

Le 11 octobre de 1662, l’expédition de Point Morant lève l’ancre vers sa prochaine destination communément convenue...
Contenu sponsorisé

Re: Du rendez-vous de Point Morant et ses suites

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum