Partagez
Aller en bas
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Avr 22 2017, 12:23
> Ordonc, Monsieur de Rahouli! Des feuilles de Coca du Pérou, grand Dieu! Prenez donc de ce chanvre caraïbe, il fait merveille en infusion et soigne jusqu'à la goûte! Il nous faut cependant vous dire que Mademoiselle de Rohan Léon, si elle vous veut bien rendre Monsieur Spenser voudrait en avoir bon prix. Qu'auriez-vous à donner en échange de son âme?
avatar
Dim
Modérateur
Modérateur
Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2016

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Avr 22 2017, 14:19
_ 5 000 !
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Avr 22 2017, 18:22
> 5000 pièces de huit nous semblent une somme correcte. Il nous faudrait les voir et  tenir en notre main pour que l'échange se puisse faire. On entend de telles choses, en ces lieux si éloignés du regard du Très Haut: c'est encore pire qu'au Louvre! Nous avons connu bien des capitaines qui à crédit vivaient! Auriez -vous l'amabilité que vos trois rudes gaillards nous cheminent en votre nef, pendant que vous, Monsieur de Raoul, vous iriez faire un tour sur la Marie Délivrance parfin quérir l'agrément de Mademoiselle de Rohan-Léon? Il nous suffirait ensuite de nous retrouver céans, en cette même belle pièce d'eau, pour reprendre nos places: vous, compagné du dit Spenser, et moi, d'une bourse pleine... Et l'affaire serait faite!
avatar
Dim
Modérateur
Modérateur
Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2016

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Avr 22 2017, 19:36
_ Ma, El Capitan m'a dit que si vous n'acceptiez pas les conditions de la rencontre, je devais faire un signe. Mi escusa senor. Raul fit alors un grand signe vers le brigantin. Vous devriez ramer vite les frances, el taciturno vient pour vous !

Sous l'agitation de ses hommes d'equipage, le brigantin s'appretait à virer.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Avr 22 2017, 22:00
HRP: Suite la semaine prochaine, je vous prépare le scénario sur cette base narrative là :D
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Avr 29 2017, 12:14
Mon oncle,

De nostre arrivée en les îles du Ponant, vous avez jà, peut-être, eu novelle.

Nous ne savons depuis quand vous n'avez entendu parler de vostre sœur Soazig, ma Mère. Sachez qu'elle a toujours dyct de vous le plus grand bien, qu'elle vous tenait en haute estime, et que si elle souffrit énormément lors vous en fûtes séparé par la vile Margueritte de Rohan Guéméné, quand vous fuguâtes fort loin du chasteau des Rohan-Guéméné, la laissant pour un temps seule entre les mains de celle branche pourrie de nostre pourtant illustre famille... Elle ne vous en porta, mon oncle, ce, jusqu'à sa mort où elle fût si brave, nulle rancœur... Car elle vous savait libre, porteur de nostre sang et de son bon souvenir, gardien de nostre race.

Nous aurions tant bien voulu vous narrer combien elle fut courageuse lors la sienne propre fuite, quand elle décida à son tour, seule, à Paris de refuser toute tutelle ennemie, et de chercher auprès du feu roy Louis le XIIIeme bionne protection. Comment, d'abord éconduite et peu considérée, la vie lui fut amère et dure... Mais comment, également, elle sut trouver en Charles de Batz de Castelmore, alors cadet des Gardes-Françaises de Monsieur de Tréville, un homme qui, s'il ne voulut ni put la marier, su l'amourer et protéger de belle manière, si tant qu'elle eut de lui une fille... qui est là, devant vous.

Nous aurions dû commencer nostre présente missive par vous faire asçavoir vostre fille et Louarnezh en nostre compagnie. C'est de Maria que nous savons votre gloire, ains aussi que vous cherchâtes il y a deux ans déjà à retrouver mère, quand vous fîtes venir à vous vostre presque père Ian Arthur, vostre bonne mère, et iceulx de nostre famille que vous avez pu trover.

De ça, nous voulions vous mercier.

Tendrement.

Exilée par le Roy du fait de son honteux mariage d'avec l'infante, nous avions par lui obligation de vous retrover parfin avoir vostre ascentiment à nostre union d'avec Emile Briandt, chevalier de Montplanton, qui fut assez noble et bon homme pour, en nous protégeant du royal courroux de tout son pouvoir, risquer l'embastillement et partager avec la coupable d'un lèse majesté un exil qu'il ne goûstait point. Le Roy l'exigeait. Mais, ni lui, ni moi, n'estions par trop pressés d'aller à cel mariage qui ne nous chaudoit point: c'eut été mésalliance, l'eau et le feu ne se peuvent embrasser, et tous deux l'asçavions.  

Ordonc, Monsieur Briandt n'est plus. Il a été emporté par un boulet spagneux, lors de nostre dernier combat qui fut aussi la première victoire d'une nave portant banière des Rohan-Léon. L'homme n'est plus, donc. Mais nous saurons à jà lui agarder bionne souvenance, et coeur doulx. Oui-da: nous le regrettons, car il fut d'iceulx dont la droiture et la dignité obligent, et la prévenance honnore.

De cela, n'en tirons qu'un profit: nous sentir libre d'enfin pouvoir faire vostre aimable connaissance. Icelle pensée nous compagne et nous sauve du parfait chagrin où nous sommes.

Un mot de vous, mon oncle, un geste que nous pourrions comprendre comme vous agréez vous absoudre d'avoir tardé à nous faire de vous reconnaître, et nous nous rendrons, pénitente, tout excusante de vous avoir pris vostre fille à qui vous manquez si tant fort.

Vostre dévouée nièce, Azenor Varia Kradoc'h de Rohan-Léon.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Mai 06 2017, 18:30
> C'est quoi qu'tu regardes, l'Andouille! Tourne les yeux, oui!?

> Je fais pas exprès de regarder ce que vous me montrer, Mademoiselle Louarnezh, c'est vous qui faites rien qu'à pas les cacher! Mais... Je vous cherchais, parce que sous le vent, avant de voir aut' chose que vous avez voulue faire montre, j'ai vu VOILE que votre pudeur, elle s'en trouverait mieux gardée si vous les couvriez avec!

> Si on se fait mater par cette frimousse qu'est même pas encore sevré quand on prend bain de soleil... on ne sera don' jamais tranquille.

> Petra zo, mignonig!? Ur Vag!?

> Ya 'vad, Mademoiselle Maria, un trois mats, c'est rien que ce que je dis depuis tout à l'heure quand j'ai tourné la tête et que vous me l'avez fait tournée à force de vos rondeurs à toutes les deux, et que mes mots sont tombés à cause de vos miches à vous deux que c'en fait quatre, et que vous avez pas le droit de faire ça à moi, qui suis PLUS un enfant! Et que y a QUE la Ruzig qu'i' a respect pour les paotred du bord, et que je vas la marier, ELLE, pa'ce que ses cousines, elles ont pas d'pudeur!

> Rhoooooo! L'Andouille! On chambrait! Tu verras, pour ton treizième anniversaire, Lou et moi, on te fera un p'tit présent, si tu veux. Mais les enfançons, on touche pas!

> Vous dites ça pa'ce que vous savez que je ne sais pas mon âge, Mademoiselle Maria!

> C'est pas fini, oui! Retourne à la vigie, loupiot! Assez de temps perdu! Réveillez la Ruzig, et BRANLE BAT DE COMBAT!!! FLIBOT A BABORD!

> Mesdemoiselles, ce soir, on mange anglois!

> ET MERDE AU ROY D'ANGLETERRE A QUI ON A DECLARE GUERRE!

> ARGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD!

> Maria, Louarnezh, ça va pas!? Qu'est ce que vous avez à bramer ainsi?

> Si, la couz'! C'est un truc au Yann Varia, ça porte bonheur!

> Cela ne se peut discuter, donc... ARGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD!

Ainsi fut coursé, pris et cuit le premier homard de la Ruzig.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Sep 16 2017, 13:04
> C'est grehand merveille, qu'icelle pâtâche rendue à Pozizidon!

> Cent fois! Lâche-moi, Jacky!

> Si fait, Meudemoiselle, si fait! Mais plut à Diû que nous vous disions zaussi... Diôntre, icelle fois, vous zâvez zoccis bien forte pârtie d'Espagnolons, doulce mie! Nous zen sommes fol d'une bien doulce et érectile âdmiration! Et ce, sans l'aide de ce mâudit et pleutre Anglois!

> Arrête d'imiter feu l’Émile, l'Andouille, tu sais bien qu'il me manque...

> Oui-da, Meudemoiselle de Reuhan-Léon-mâchin, derechef, nous cessons!

Jacky tourne autour d'elle depuis près d'une heure, à vouloir comme un chat accaparer l'attention de sa maîtresse... La Ruzig finit par s'emporter, mais dès qu'elle a armé son bras, elle sait qu'elle va regretter la gifle qu'elle lui adresse.

Le gamin se sauve dans la cabine (sa cabine, à elle!) et se colle en boule, dans le coin le plus sombre, et se met à pleurer.

La Ruzig l'y suit. S'excuse. Dix fois. Mais il doit ne plus lui rappeler Émile en l'imitant à tout bout de champ: elle a mal de son absence. Il faut qu'il sache une chose... Elle s'approche, et dit tout bas.

> Lui aussi, t'aimait bien, Jacky...

> Lui p't êt'e. Mais vous, vous ne m'aimez pas. Vous n'aimez personne, ni nous autres, ni même lui que vous dîtes.

> Jacky!

> D’Émile, vous aimiez sa vêture et ses belles tournures. C'est tout! Les comme-nous, vous les regarder même pas, parce qu'ils n'ont pas embrasser le cul du roy... Et moi, quand j'essaye de vous dire comme lui combien vous êtes la plus...

> Viens dans mes bras, petit mousse.

> Nan! Vous avez tout, vous êtes tout, je suis rien à vos yeux. C'est trop facile pour vous, vous savez pas comment les gens de peu, ils vivent. Et comment ça souffre, les ceux-ce qui vous voit pas les voir!

> Jacky, de ce que j'ai vécu, tu ne peux rien comprendre! Crois tu vraiment savoir comment une jeune fille comme ma mère, rendue à Paris seule, ce qu'elle doit faire, pour ne pas crever de faim? Tout ce qu'elle peut subir d'humiliation? Comment elle doit se battre pour ne pas en devenir folle?! Et ce qu'elle doit donner, pour élever son enfant?!

> Mad'moiselle... Je vous ai fâchée. Et je sais que vous aussi, vous en voulez à Dieu de vous avoir pris votre maman.

> Viens dans mes bras!

> Je voulais vous dire... Vous m'avez tant manqué, quand j'étais chez ceux de la Mission, avec les curés qui aiment si peu les femmes... J'avais l'impression d'être puni, d'être ainsi laissé à la côte.

> Tu m'as manqué aussi. Mais je ne voulais pas que tu risques ce combat là. Je m'en serais voulu à mort de te perdre.

> Vous ne voudrez pas être ma femme, n'est-ce pas!?

> Tu sais bien, Jacky...

> Je sais bien, oui... Alors, voulez vous bien être ma maman?

Elle reste là, sans voix.

Le petit, dans ses bras.

Doucement, le soir et le sommeil les enveloppent ... Pendant que du gaillard d'avant, monte une chanson... Si douce, elle aussi... Les Espagnols du bord nouvellement recrutés veulent rendre hommage à leur nouveau capitaine, qu'ils nomment Commandante Chica Vara.



Louys l'Amorce approuve: capitaine, ce n'est pas assez, pour le p'tit bout de femme qui les commande (mais qu'il corrigerait bien...)!!!
avatar
Hadrien
Modérateur
Modérateur
Messages : 540
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 30
Localisation : Nancy

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Lun Sep 18 2017, 09:00
Halala ça devient lyrique et engagé ! Zola, Hemmingway, Jack London, tout cela réunit sous la plume de Flush !
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Ven Sep 22 2017, 22:06
Quelque part au mouillage, dans un port des Caraïbes...

> Mam'zelle, gardez à tribord!

> Où donc, Jacky, je ne vois rien?!

> A tribord, l'aut' tribord, çui du bateau! Les vils bougres de fumiers d'icelle gast d'Espingouine femme de vot' royal amant qui ont occis vot' futur!

> Ce spagneux pavillon... Mais!?! C'est... L'Amorce! Viens voir là!

Le pilote s'approche du bastingage... Plisse le yeux, et éructe...

> Tabernacle! Mademoiselle, le morveux a raison, c'est bien la nef à Balboa...

> Genaoueg! Ur frimous, me zo ket!

> Ya vad, ur frimous, te zo!

> Frimousse? Comme c'est mignon! J'adopte!

> Morveux, que ça veut dire, Mam'zelle, et ça, je suis pas!

> Jacky la Frimousse, c'est trop joli à entendre... A partir de maintenant, ça veut dire mignonne petite tête de souris.

> J'suis pas le rat du bord tout plein de morve!

> Ma frimousse, allooooons...

> J'suis pas le rat du bord tout plein de morve!!

> Ouep... ça nous dit pas ce que Balboa, i' fait là. Je dis: on l'aborde. On tue la moitié la moins éveillée, et on d'mande à l'aut'...

> Ma Doué, El Conquistador! Le rappel est avec moi, sur zo! Ceux-ci faisaient rien que vous montrer leur yalig ha kalig, que je vous avais dit que leur bonjour, vous auriez dû leur rend'... Mais que c'est mieux bon si c'est que moi qui l'entende... Vous m'entendez?

> Jacky, tes yeux, portent les ailleurs, je me rappelle aussi... L'Amorce... Tu as raison, nous devrions en tuer la moitié, et que l'autre mange leur cadavre...

> Mam'zelle, je sais qu'ils vous ont pris Monsieur de Monplanton, mais, restons raisonnables!

> Tu as raison, autant que leur présence nous serve. Je n'en ferai manger qu'un... Je vais voir ce qu'ils veulent...

> 'Bougez pas! I' y en a un qui vient à not' proue... Ben v'là qui chante!

> J'suis pas le rat du bord tout plein de morve, que j'ai dit!

> Peoc'h, Frimous, selaouit ar paotr-se!

> C'est vrai, Jacky, tais-toi, qu'on entende ce curieux ménestrel!


Dernière édition par FLUSH le Sam Sep 23 2017, 09:42, édité 2 fois
avatar
Dim
Modérateur
Modérateur
Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2016

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Sep 23 2017, 09:17
Une nuit à .... au cours de cette semaine pleine de rebondissements cocasses dans les caraïbes :
Un certains Eduardo Luchadore, chanteur à ses heures, s’approche du quai recevant le Marie Délivrance et commence à entonner une sérénade que seuls les luchadore ont le secret (traduit dans un françois de borborygme cela va de soit) :

_ OOOhhhh ma douce Rouge, voici un chant du chaste Balboa !
Que ni ni querelle à cette heure si tardive !
El Capitan fait fi de tout bois !
Il propose dans sa bonté si hâtive !
Une paix conclue par une offre sans aboie !
Contre le prisonnier qu’on nomme fish and Chips … ive !
Une belle dose de vivre à partager il se doit !
Ta réponse il nous faut vive !
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Sep 23 2017, 09:24
Voilà donc bien drôle ménestrel!

Dis à ton capitaine, que de ce poisson, on m'a promis 10000 pièces de huit... Ça fait...une Paire de tonneaux.
avatar
Dim
Modérateur
Modérateur
Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2016

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Sep 23 2017, 09:41
Luchadore commença à inspirer ! décidément ce fatra n'a d'égale que les grands Ténors :

10000 ! Ma foi cet anglois n'en vaut pas autant !
Pour un simple besogneux de navires d’antan !
Une paire de tonneaux ma foi d'avant !
Pour 10 tonneaux de vivre peut etre le capitan s'engagera !
Pour un simple personnage nommé du grand jeu, il osera !
La survie du fish and ships en dépend !
Après tout, de cette histoire, survivre il nous faudra !

Puis il ajouta

Si 10000 il faut du nombre retirer !
Le Fish and chips sa bonne santé à prouver !
Point marchand n'achète une viande avariée !
Sans même sa qualité à rogner !
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Sep 23 2017, 09:49
Si tu ne le sais, ton valet de capitaine saura, mon ami, qu'il obtiendra belle promotion à rapporter l'Anglois que je tiens à merci à son maître. Cela vaut bien ces 10 000 piastres! Et s'il ne me les donne, qu'à cela ne tienne! Je les aurais d'un autre, plus fiable que lui: je n'ai qu'un voyage à faire, et ma bourse sera pleine.

Quant à vos vivres, gardez-les! J'ai bien peur que mon équipage ne puisse les manger sans se boucher le nez, et prier tous les saints que vous ne les auriez pas gâtées, pour nous rendre la belle chiasse que vous avez eue il y a peu, en fuyant de nous si veulement!

10 000 est un bon prix, puisqu'il retient mon bras! Vas le dire à ton capitaine! Fais nous venir un tien compaing qui puisse reconnaître notre homme, je lui ferai voir bobine.

Encore une chose... S'il me refuse la somme, dis-lui céans que je lui prendrai tout. Son bateau. Son équipage. Son honneur. Et sa vie, pour ce qu'il a fait à Monsieur de Briandt: il a la mort au cul. Sauf s'il se fait docile en me donnant ces 10 000 piastres.

Dis lui ainsi, sans en changer le ton, et je t'épargnerai, toi.
avatar
Dim
Modérateur
Modérateur
Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2016

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

le Sam Sep 23 2017, 12:01
Luchadore se montra quelque peu désappointé, roulant les yeux de quart en demi, comme s'il cherchait ses mots puis :

Nul besoin de crier menace en la matière !
Le taciturne, de l'affrontement, ne craint guère !
et de ses hommes nul traitement de faveur !
Car sur l'heure, acquis à sa cause, leur ferveur !

Sa réponse, vous saurez sur l'heure !
Profitez en pour battre le beurre ! (Luchadore marqua une pause comme s'il n'était pas sûr de sa traduction)
Guettez un signal du Conquisator !
Vous pourrez alors profiter de votre or !
Contenu sponsorisé

Re: Cabine de la Capitaine la Ruzig dite "La Chica Roja"

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum