Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2768
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Petit guide à l'attention des flibustiers débutants ou non: le pillage, la bouffe et la maréchaussée

le Lun Oct 17 2016, 22:51
DES GARDES CÔTES

La rencontre avec la Guarda Costa ou l’Armada de Barlovento est le principal risque que les flibustiers encourent.

Où sont-ils ?

Partout. Les flottilles se déplacent aléatoire mais jamais de plus d’un secteur à la fois (un des 18 grands secteurs). Parfois ils rentrent au port, et donc en sortent. Le seul moyen de savoir où se trouvent des gardes-côtes  est de se tenir informé de ce qui se passe pour l’un ou l’autre des flibustiers.

Combien sont-ils ?

Il y a 6 flottilles, chacune constituée de 3 navires (2 navires principaux + 1 escorte).

Quand peuvent-ils me tomber dessus ?

Il existe 3 occasions où vous pouvez être confrontés aux gardes de côte.

Voguer : c’est la situation la moins défavorable dans laquelle vous pouvez être confrontés aux gardes-côtes
Lors d’une action « voguer » : 2D6 vs Rep du pilote si ils sont présents dans le secteur concerné. Dans ce cas un navire marchand a beaucoup plus de chance de les berner qu’un navire de guerre.
De plus les conditions de vent peuvent potentiellement vous permettre de fuir tout ou partie de la flottille selon le cas. Dans cette configuration les navires dotés d’avirons ont plus de chance de pouvoir s’enfuir.

Ecumer : si vous faites un double lors du test « voiles en vue ! » ( 2D6 vs NAM du secteur). Si vous écumez à la côte (3D6 vs NAM au lieu de 2D6 vs NAM) vos chances de tomber sur les gardes côtes sont mécaniquement augmentées.
Dans ce cas vous ne pouvez pas les berner, mais vous pouvez tenter de les fuir selon des conditions de vent (cf . Ci-dessus)

Action à la côte : c’est la configuration la pire dans laquelle vous pouvez les affronter car ils vous surprennent au mouillage et vous ne pouvez pas les fuir. Le risque d’être surpris au mouillage augmente avec la visibilité votre action à terre (4+ pour un pillage, 6+ pour un simple mouillage)


DU PILLAGE


Pillage à terre :

Vous pouvez soit piller une exploitation agricole, soit un port anecdotique ou fréquentable. Dans tous les cas le risque d’être surpris au mouillage reste le même (4+ si des gardes-côtes sont présents dans le secteur)

- Le pillage d’une exploitation agricole peut rapporter de 2000 à 6000 piastres. Dans ce cas vous êtes confrontés à une poignée d’autochtones

- Le pillage du seul port anecdotique (Tampico) peut rapporter de 5000 à 35 000 piastres (Tampico ayant été pillé au printemps 1660, l’établissement est en cours de rétablissement)

- Le pillage d’un port fréquentable peut rapporter de 10 000 à 75 000 piastres. Dans ce cas vous êtes confronté à 15 à 20 miliciens

Dans tous les cas d’attaque à terre vous devez laisser l’équipage minimum à bord de votre navire. Ainsi un équipage complet montant une barque longue peut devoir affronter 20 miliciens avec 15-4 = 11 hommes d’équipage. Certains ports sont protégés par une garnison ou des forts composés de soldats. Plus le port est protégé, plus il a de chance de rapporter gros.

Liste des ports fréquentables les plus vulnérables :

- San German, refuge de terre ferme soumis à embuscades préalables d’autochtones

- Puerto Caballos, refuge de terre ferme soumis à embuscades préalables d’autochtones. Susceptible d’héberger la Hourque des Honduras en février (Hourque de 40 hommes dont 5 à 10 soldats – Chargée de marchandise au maximum de 73 tonneaux de marchandises locales)

- Santa Martha, non protégé et accessible depuis la mer. Susceptible d’accueillir la Patache de Terra Firme en novembre (Galion de 40 soldats chargé de 20 000 à 30 000 piastres d’impôts royaux)

- Coro, non protégé et accessible depuis la mer. Susceptible d’accueillir la Patache de Terra Firme en octobre (Galion de 40 soldats chargé de 80 000 à 140 000 piastres d‘impôts royaux)

Pillage en mer :

Action « Ecumer « : 2 ou 3 D6 vs NAM (chiffre imprimé sur la carte allant de 1 à 5). 4 éléments influent la réussite de l’action « écumer » :

1- Le NAM (niveau d’activité maritime)
2- Le pavillon des navires rencontrés (légalement attaquables ou pas). 2D6
3- Le nombre de navires rencontrés (plus le NAM est important, plus le nombre a de navire rencontré peut être élevé, multipliant ainsi  les chances d’avoir une bonne combinaison de vent/proie)
4- la combinaison régime de vent / navire rencontrés qui permet ou non aux marchands de fuir
Principaux secteurs de chasse

NAM 5 :
Passage du vent, Espagnol sur occurrences 7 et 8
Côte de Cumana, Espagnol sur occurrences  6 à 12
Côte de Sainte Marthe, Espagnol uniquement
NAM4 :
Petites Antilles, Espagnols sur occurrence 8
Côte de la Jamaïque, Espagnols sur occurrences 6 à 12
NAM3 :
Approches du Sud, Espagnols sur occurrences 7 à 12
Nord de St. Domingue, Espagnols sur occurrences 6 à 12
Côte de Floride, Espagnols sur occurrences 2, et 6 à 12
Passage de Mona, Espagnols sur occurrences  4 à 12
Sud de St Domingue, Espagnols uniquement
Golfe des Honduras, Espagnols uniquement
Côte de la Havane, Espagnols uniquement


Le pillage en mer peut rapporter de 2 500 à 99 000 piastres par navire capturé


DES VIVRES :

De 5 à 20 hommes (équipage et passagers confondus)  consomment 5 tonneaux par décade terminée en mer
De 21 à 40 hommes (équipage et passagers confondus)  consomment 5 tonneaux par décade terminée en mer

Il peut donc être avisé de caboter pour limiter la consommation de vivres, mais cela augmente mécaniquement les risques d’être attaqué à terre ou d’être surpris au mouillage.


Les vivres peuvent être achetés dans les ports au prix minimal de 75 piastres par tonneau.

- Plus un port est petit plus le prix a des chances d’être proche du minimum.
- Plus le port est grand plus la quantité de vivre disponible peut être importante (1 à 4D6 x 3 tonneaux)
Les vivres peuvent également être trouvées lors des pillages, ou en chassant à terre (de 0 à 9 tonneaux selon la qualité et l’effectif parti en chasse)[/u]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum