Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier


Partagez
Aller en bas
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2567
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mer Sep 19 2018, 08:36
Peux tu confirmer...
Les retraites se font par les bords Nord ou Sud? (non ouest et est?)
Les renforts arrivent par ces bords? (Idem)
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3089
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mer Sep 19 2018, 11:19
Oups, oui...les bords d'entrée et de fuite sont bien EST et OUEST

Précision apportée sur les activations par compagnie.

Modifications/ajouts en ROUGE
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3089
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Dim Sep 23 2018, 12:17

En cette nuit du 3 au 4 octobre de 1662, Jean Marie Kergall, encore tout secoué par les scènes cauchemardesques où le sang en remontra aux flammes faisant danser sur le décor infernal de la ferme incendiée les ombres des derniers instant de la de la demi-compagnie Argoad et du Royal Gonave...

Jean Marie Kergall dont la moitié de  sa raison au moins étaient restée là-bas, submergée sous les coups de mousquets, le craquement des os et des planches, les cris assourdissant des cochons embrassés et les grognements canins se déchaînant dans une débauche de bave sur les chairs espagnoles...



Jean Marie Kergall donc, la jambe droite encore toute sanguinolante, tout emberlificoté dans les chaînes de Zeus et Apollon dont il traînait péniblement à leur bout les dépouilles ; Jean Marie Kergall arriva en vue de la porte du fort avant que le soleil ne darde ses premier rayons sur l’Anse aux bretons toute transie d’inquiétude.

Jean Marie Kergall, fait émissaire malgré lui de cet épisode funeste, venait annoncer que tous avaient péris, sinon Bryan Brecknock, Blondin, et Charles Hénaff, tous trois étant tenus prisonnier dans l’habitation de la ferme épargnée par les flammes, et désormais bordées de près de deux pièces de canons braquées sur le fort, de sorte que s’il advenait que les bastions de l’Anse rendissent le feu ce serait au risque d’en faire rendre aux trois malheureux, l’âme à dieu sait qui.

Esteban et Bernardo s’en étaient sorti, mais Jean Marie Kergall ne pouvait garantir qu’il ne se soient pas remis au service du Roy Philippe.

Tel était donc la situation quand sous une chape de silence seulement troublée par les cris de douleurs d'Esteban et Bernardo mis à la gène dans les cendres de la stabulation des truies...

Tel était la situation quand, l’aube s'éclaircissant l’horizon sur le canal St. Marc, la batterie Béru tira à poudre, révélant à tous l’apparition de deux Zabras espagnoles s’apprêtant à délivrer sur elle tout le feu de leurs bordées…


avatar
Hadrien
Modérateur
Modérateur
Messages : 542
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 30
Localisation : Nancy

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mer Sep 26 2018, 12:44
Une nuit d'horreur ! Une nuit tragique ! Le genre de nuit où la réalité semble basculer et où l'on jurerait que Satan lui même s'est emparé de la destiné des opposants...

Ce soir là, le capitaine Mami a vu des paysans désespérés enflammer des cochons qui hurlaient dans la nuit. Les pauvres bêtes ont été jetées dans les bâtiments afin de réduire en cendres la ferme. L'objectif des fermiers n'étaient autre que d'empêcher qu'il ne prenne la position, au nom du très saint Roy d'espagne.

Sur fond de brasier Mami et ses hommes ont pénétré dans la ferme, pensant n'y rien trouver. Que nenni ! Les habitants défendaient leur bûcher avec une fougue de possédés ! Le sabre a la main les espagnols fondirent sur les gonnaviens, à la lueur des flammes ils pénétrèrent dans l'habitation, les hurlements des blessés ponctuaient l'ambiance sonore.

San severino, le bras droit de Mami, par un coup du destin fort heureux, parvient à arrêter avec son pistolet le maître des lieux, Charles Hénaff, qui se jetait sur lui.

Mais ce que Mami vit ce soir là, son âme ne s'en remettrait pas car les enragés du royal Gonave arrivèrent en renfort et lâchèrent des molosses assoiffés de sang sur ses hommes. Des chrétiens peuvent ils commettent de tels horreurs ?! Plusieurs membres d'équipage furent déchirés vivants sous les yeux du capitaine.

Hagards, les espagnols luttèrent encore et encore et se rendirent compte avec horreur que la troupe du royal Gonave était elle même espagnole. Mami crut reconnaître des visages familiers... Ces hommes, n'étaient ils pas ceux qui avaient abjuré leur Roy afin, il y'a de cela un an déjà, de rejoindre l'équipage d'un flibustier batave de sinistre réputation ?

Ô cruel tour du destin ! Un tel massacre ! Entre compatriotes ! Entre chrétiens ! Comment une telle infamie se put-elle ?

Mami, abattu par cette expérience, se retira pour méditer et prier longuement, alors que dans la nuit, San Severino conduisait ses prisonniers à la gêne et supervisait la mise en place des canons.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3089
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mer Oct 10 2018, 22:17
L’ANSE AUX BRETONS DANS LA TOURMENTE

A l’aube 4 octobre 1662, le Capitaine Sanseverino, fort des ses deux canons et la position acquise à la ferme Hénaff, s’apprète à donne l’assaut sur le fort St Pierre, pendant que  les zabras des capitaines Griffin et Binckes, tous deux renégats à la botte du roy philippe, s’avance sur la batterie Béru, bien décidés à la faire taire avant de mettre à l’eau leurs chaloupes et refermer le piège sur le havre bretonnant.

***

SCENARIO N° 1 – La batterie Béru

120x120cm

Les espagnols se déploient dans leur zone et ont l’initiative.

Objectif pour les espagnols : détruite la batterie Béru avant de lancer leur chaloupe en achever les défenseurs
Objectif pour les bretons: repousser les espagnols

FORTIFICATIONS DE GONAVES

Fort St. Pierre, Bastion Nord Est (Gouverneur Le Sauveur)
Garnison : 6 hommes
réputation de la Garnison : 5
Réputation du capitaine 4
Batterie : Q4, combat 1, Bastion, Equipage endurci,  canonniers expérimentés

Batterie Béru (Lieutenant Poiltendre)
Garnison : 11 hommes
Réputation du capitaine 6
Réputation de la garnison 5
Batterie :  Q4, combat 2, Bastion, Equipage endurci, canonniers expérimentés, maître canonnier confirmé

GARDES CÔTES
« Leon», Zabra (William Griffin) : 30 hommes,  
Q4– Moyen, Carré, Pilote local
C3-  canonniers expérimentés
Equipage : endurci, fiers à bras
Capitaine : 4
Pilote : 5

« Tigre», Zabra (Jacob Binckes) : 30 hommes,  
Q4– Moyen, Carré, Pilote local
C3-  
Equipage : fiers à bras
Capitaine : 4
Pilote : 4


***


GARNISON DE LA BATTERIE BERU
Aux ordres d’Alain Poiltendre, Lieutenant de la Batterie, (Maître canonnier confirmé)
APq- Alain Poiltendre- Aventurier - REP 6
RPq- Jean Soubis - Aventurier - REP  4
DPq- François Bazin- Aventurier - REP 3
VPq- Ernesto - Pêcheur - Mulâtre cubain REP 4 – Service du pierrier
10Pq- Esteban - Pêcheur - Mulâtre dominicain  REP 3 + blessé à la jambe droite (traîne la patte)

Au service de la pièce Ponant : aux ordres de Carlos Nunez, chef de pièce Rep 2
9Pq- Carlos Nunez- Contrebandier Vénézuélien – REP4 + Mousquet (Rep3)
8Pq- Ar C'hrist Miossec - Pêcheur - Contrebandier REP 4 + Mousquet (Rep3)
7Pq- Yann Tiersen - Pêcheur - Contrebandier REP 4 + Mousquet (Rep3)

Au sercice de la pièce Orient : aux ordres d’ Éamon de Bhailéara, chef de pièce Rep 3
6Pq- Éamon de Bhailéara - Irlandais - REP 5, meneur né, blessé à l’œil droit (long à la détente)
7Pq- Brendan Behan - Irlandais - REP 3
5Pq- James Connolly – Irlandais - REP 4 (Clerc)

GARNISON DU FORT ST. PIERRE (Bastions nord-est)
Aux  ordres d’ Henri Le Sauveur, gouverneur par intérim  
ACo - Henri Salvador - Aventurier - REP 4, Entreprenant
RCo- Yann Edern Flush,  fils aîné du précédent. Coureur des bois REP5

Au Bastion Nord Est : aux ordres de Seán Mac Diarmada, chef de pièce Rep 3
7Co- Seán Mac Diarmada - Irlandais- REP 5
6Co- James O'Brien – Domestique - Irlandais REP 4 + courageux
5Co- Old Bob - Auxiliaire Cimarron -  Culivateur et ménestrel - REP 4
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3089
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mer Oct 10 2018, 22:25
SCENARIO N° 2 – Le fort St. Pierre

120 x 120 cm

TERRAIN

Les espaces du fort sont joués dans les mêmes conditions que les ponts d’un navire (visibilité couvert, mouvement, réactions). Dans la court comme sur les fortifications les figurines sont donc toujours à couvert.

Les éléments du fort sont considérés comme des bâtiments en pierre.

Les deux barricades espagnoles et le corps de ferme sont considérées comme un bâtiment en bois.

DÉPLOIEMENT

Les espagnols se déploient en premier dans les 40cm du bord OUEST
Les bretons se déploient en second dans l’enceinte du fort St. Pierre

ACTIVATIONS

Les espagnols ont 2 groupes d’activation :

San Severino armé d’une pièce de canon, une échelle et 2 grenades.
Giani Miami armé d’une pièce de canon, une échelle et 2 grenades

Les bretons ont 4 groupes d’activation :

Le bastion Sud-Ouest commandé par Michael O’Hanrahan, armé d’une pièce de canon
Le bastion Nord-Ouest commandé par le Vieux Flush, armé d’une pièce de canon
Le rempart Ouest commandée par Tanguy Flush, armé d’un pierrier
La  porte Ouest commandée par Pierre Gauthe, armé d’une pièce de canon

CAPTIFS

Brecknock, Blondin et Sanchez sont ligotés et enfermés dans le corps de ferme et susceptibles d’être victimes des canons bretons.

RESERVE

La compagnie de Mer aux ordres de Jean Bouchard est tenue en réserve. Si elle est activée elle arrive au tour suivant par le bord est à l’intérieur du fort, et ne pourra pas être dépêchée au secours de la batterie Béru avant le débarquement éventuel des chaloupes espagnoles.

Si elle est activée, la réserve constitue un 5ème groupe d’activation.

PIERRIER

Le pierrier peut être normalement déplacé, mais il est rechargé à la manière d’un canon, et ne peut être mis en batterie que sur un élément de la fortification.

PORTE OUEST

Les bretons décident au moment de leur déploiement de laisser la porte ouverte ou fermée.
La porte peut être ouverte ou fermée pendant la partie de la façon suivante :
Le pièce de canon doit être reculée à 10 cm en arrière de la porte, ou avancée 5 cm en avant.
Il faut 4 actions complètes pour fermer un des deux vantaux.  
Il faut donc 4 figurines pour fermer/ouvrir la porte en un seul tour (si la pièce de canon ne gène pas la manœuvre)

OBJECTIFS

Pour les espagnols : prendre pied dans le fort, ou sur bastion
Pour les bretons : repousser les assaillants hors du fort

***

LE FORT ST. PIERRE (13 hommes)
(3 canons, 1 pierrier, 1 mousquet distribué)

Les irlandais ne dispose que d'une arme de corps à corps

Au ordres de Tanguy Flush
Tanguy Flush,  fils puiné du vieux Flush. Coureur des bois REP5
Thomas Darnal - Aventurier français – REP  4
Daniel Jamet - Aventurier français – REP 3
Philippe Teboul - Aventurier français – REP  3
1 pierrier

Au Bastion Nord Ouest : aux ordres du vieux Flush, chef de pièce Rep 5
Yann Arthur Flush,  Aventurier bas breton REP 6  (Meneur né, Force de la Nature)
Luke Kelly - Irlandais - REP 4
Ciaran Bourke - Irlandais - REP 3
1 pièce de canon

Au Bastion Sud Ouest : aux ordres de Michael O’Hanrahan, chef de pièce Rep 3
Michael O'Hanrahan - Irlandais- REP 5 – Charpentier
Thomas MacDonagh - Irlandais - REP 3
Arnaud LE MOAN - Contrebandier - REP 4 + Mousquet (Rep3)
1 pièce de canon

Dans la cour/porte/rempart ouest : aux ordres de Pierre Gauthe, chef de pièce Rep 3
Pierre Gauthe - Aventurier français – REP  4
Ronnie Drew - Irlandais - REP 4
Barney McKenna - Irlandais - REP 3
1 pièce de canon

EN RESERVE (10 hommes)

Aux ordres de Jean Bouchard
Jean Bouchard - Maître du Guet adjoint. Pêcheur - Contrebandier REP 4,
Luis L'Espagnol – Pêcheur et Charpentier - Milicien REP 4 – service du pierrier
Gaston Millelieux – Pêcheur - Milicien REP 4 + Mousquet
Lucien Jacquard – Pêcheur - Milicien REP 4 + Mousquet
Pierre Le Gall – Pêcheur - Milicien REP 4 + Mousquet
Henry Beauprès – Pêcheur - Milicien REP 4 + Mousquet
Martin L'Hiver – Pêcheur - Milicien REP 4 + Mousquet
Charles Robinet – Pêcheur  - Milicien REP 3 + Mousquet
Jo Le Berre – Pêcheur - Milicien REP 3 + Mousquet
Paol Le Du de Pagan - Pêcheur - Contrebandier  REP ?... Alcoolique + Mousquet (Rep ?)

CAPTIFS

Brychan Brecknock Ancien Soldat - REP 4,  long à la détente, blessé à la jambe gauche (traîne la patte)
Blondin - Boucanier -  REP 4 , blessé à la jambe droite (traîne la patte)
Esteban Sanchez- Ancien Soldat espagnol – REP  2, blessé à la jambe gauche (traîne la patte)

ESPAGNOLS

Aux ordres du Gianni Miami (7 hommes)
Gianni Miami, Aventurier 6 Meneur né (Maître)
Aventurier 5 Courageux (Quartier maître)
Aventurier 5
Aventurier 5
Aventurier 4
Aventurier 4
Aventurier 4
1 canon + 1 échelle + 2 grenades

Aux ordres de Cesare Sanseverino (8 hommes)
Cesare Sanseverino (Napolitain), Rep 5, Œil de Faucon, Charismatique, Nerfs d’Acier, Long à la détente, Avorton
Aventurier 5, Meneur né, Blessé à la main droite (avorton) (Quartier maître)
Aventurier 5 (Cannonier)
Aventurier 5
Aventurier 5
Aventurier 5
Aventurier 5
Bernardo Lopez, Soldat 3, OD, MD (Avorton, LALD)
1 canon + 1 échelle + 2 grenades

***

NB: le fort de Dim conviendra très bien en intercalant un rempart de chaque côté de la porte
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2567
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

Hier à 18:22
Nous combattrons sur les plages,
Nous combattrons sur les palissades,
Nous combattrons sur les ruines fumantes de nos maisons détruites,
Nous combattrons dans nos charcuteries dévastées,
Nous combattrons dans nos entrepôts détruits,
Nous combattrons dans nos distilleries saccagées
Nous combattrons jusqu'à la dernière goutte de CocaCula!


We shall NEVER surrender!



MALOR RUZ WAR' KI DU!

Contenu sponsorisé

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum