Partagez
Aller en bas
avatar
johnito
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 860
Date d'inscription : 11/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mar Aoû 30 2016, 13:01
Qu'il en soit ainsi. M. D'Armor vous joindrez vous à nous ?
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3027
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mar Aoû 30 2016, 13:18
HRP:

M. D'armor n'a pas pas assez de PA pour faire partie du convoi. Soit il doit attendre la décade suivante (ou plus) ou alors juste gagner le large (à la merci des espagnol) et risquer la famine (pas de ravitaillement à bord), ce qui serait un choix incongru....mais qui reste possible.


avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mar Aoû 30 2016, 13:24
Petite question... La petite production vivrière de l'Anse aux Bretons permet elle qu'on y vende quelque nourriture? Je ne parle point de nos réserve, et je doute qu'on ait déjà quelques surplus... mais, bon...
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3027
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mar Aoû 30 2016, 13:31
Porté par une bonne brise le convoi anglais mets cap au sud est.  A peine est-il hors de vue de Gonave  que des voiles apparaissent au vent ; une corvette espagnole que le capitaine Cobham a tôt fait d’identifier : El Exaltado ! Incapable de rattrapper ses proies et ne voulant pas les poursuivre trop près des côtes françaises, l’espagnol s’était possitionné en embuscade, attendant le retour le inévitable de la tartane de M. Cobham…

La corvette étant en mesure de rattrapper le flibot de van de Güe, mais non pas les deux autres navires du convoi, les capitaines Mc Aarony et Cobham doivent faire un choix:

- soit fuir et laisser De Güe seul en difficulté face à l’exalté…
- soit serrer les rangs pour faire face ensemble,…

Indécis, le capitaine Cobham attend de voir quelle décision va prendre Mac Aarony...
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mar Aoû 30 2016, 19:32
En revenant d'Gonaveuuuuh,
En revenant d'Gonaveuuuuh,
De Güe croise l'Exalté, la digueuh - la digueuh,
De Güe croise l'Exalté, la digueudh du Güe!  :face:

Que ne sommes nous là, nous aurions pu partager le triste sort de Van de Güe, ou au moins assister au spectacle!
avatar
Nadriand
Loup vénérable
Loup vénérable
Messages : 797
Date d'inscription : 13/09/2008
http://oriflammesdenadriand.blogspot.fr/

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Mar Aoû 30 2016, 21:24
Le gueux va t'il couler ?
avatar
johnito
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 860
Date d'inscription : 11/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Jeu Sep 01 2016, 20:52
Mc Aarony ne peut quand même pas s'enfuir en abandonnant un camarade flibustier !

Il décide donc d'affronter l'agresseur.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Jeu Sep 01 2016, 20:55
Oui,oui, moi aussi,si j'avais pu, je serais volontiers venu regarder! :pirat:
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Jeu Sep 01 2016, 21:10
... Avec une chope de Coca Cula ,et du Pop corn de Blé d'Inde à gogo, et une bouée ou deux...
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3027
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Jeu Sep 01 2016, 21:29
Ne voyant fuir ni la Tartane ni la barque longue l’Exalté, une fois n’est pas coutume, ne se jette pas tête baissée dans la bataille. Si il reconnait très bien le navire de Cobham qu’il avait chassé peu de temps auparavant, l’attitude de la barque longue lui parait suspect: tout marchand qui se respecte fuirait en pareille situation, du moins tant que cela reste possible....

Gardant ses distances, un examen plus détaillé des deux navires accompagnant la tartane de Cobham lui montre un nombre de sabord légèrement supérieur à la normale pour des marchands, de même que la quantité d’hommes s’affairant à bord…

....

Réflexion faite l’Exalté, pressentant un piège, vire bord, passant au grand largue par le ponant, et délaissant le convoi pour passer l’horizon dans le soleil couchant…

....

A peine le danger de l’Exaltado est-il passé que le convoi, s’engageant alors à la côte de la Jamaïque est dispersé par une violente tempête…

HRP : retour aux cabines des capitaines
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

PRIMES EDICTS DE GONAVE

le Sam Sep 03 2016, 21:54
Sellaouita tud yaouank, ha tud kozh an enez Gwinnavo, setu amann Kapitan Krad Deoc'h!





Par la présente, le ci-devant Yann Varia Kradoc'h Ab Rohan, gouverneur en l'île de Gonâve au nom du très catholique Roy Louis XIVeme de Frehance et de Navarre, fait à tous asçavoir ce suit:


De part la volonté du Très Haut, ce en grand respect des lois bionnes et justes régissant les terres de Meridoc, nostre royal illustre aïeul, ajouté du mieulx bion edict de Nantes, avons décrété ce qui suit:

De la citoyenneté:

> Les habitants de Gonâve se peuvent être de toute race, nation, pays, et confession, pour autant qu'iceulx jurent foi à Louis le XIVeme, par la grâce de Dieu Roy de Frehance et de Navarre, ains le governor, su nommé, sien représentant, ains agarder bionne loyauté, sous peine de punissement ains malemort.
> De même, les habitants de Gonâve auront plein droyct à choisir religion qui leur ploira tant qu'iceulx auront à respect images du Christ et de Ses Saincts, à sçavoir qu'ils pourront s'en détourner, o les ignorer, sans ià les insulter, sous peine de 10 coups de fouet par saints offensés, o 100 piastres en prime si par mots o geste déplait à la Vierge, le Père, le Filz, o le Sainct Esprit. De faict, les îlois pourront à leur guise les dimanches s'organiser autour d'Eglises choisies selon leur confession, o vaquer à aultres occupations plus légères, sans que nul reproche ne puisse leur être fait, o nulle opprobre sur iceulx ajetée.
> De même, comme l'antique armoricaine loi impose, en toute l'île ne sera toléré aucune forme ne de servage o esclavage: tous les habitants de Gônave étant réputés libres. Tud holl Tudjentil. Seuls seront écartés de cel universel privilège iceulx condamnés à travaux forcés pour temps donné de par leur méfaits ains inconduite, o ceulx-ce pris à course o en guerre. Celui prins usant esclave sera condamné aux travaulx jusqu'à ce que malemort s'en suive.
> De même, si, par soucis de bionne communion, les habitants de Gonâve seront invités à s'adresser aux autorités ains entre eulx en langue d'oïl o si le peult mieulx vault en bret, iceulx n'auront poinct obligation de ce faire ni d'en apprendre l'usage, pour peu que se trouve en l'île âme qui puisse à moins mal traduire leurs propos.
> Chaque communauté de deux vingt feulx o mieulx élira conseiller qui devra à convocation, deux fois l'an, s'en venir à la Capitainerie parfin estre avisés des choses courantes, ains donner sien conseil au gouverneur qui s'en promet les écouter au mieulx, pour le bien de tous agarder.

Des droycts, privilèges et devoirs des îliens:


> TOUS habitants de l'île se verront attribuer le privilège d'un lopin de terre d'un demi cent pas de large sur dix-huit-vingts pas de long, ce en pleine jouissance, parcelles à attribuer le seront en prime temps principalement sur la rive septentrionale de l'Aber Varia, en le lieu l'Anse aux Bretons, puis sur le chemin partant de la dicte Anse vers le ponant, se suivant côte, et à même distance du canal Saint Marc qu'iceulx dix-huit-vingt pas de long des dictes tenures. L'on privilégiera l'établissement des colons proches aux quatre estuaires des ruisseaux St Guénolé, Ste Anne, Ste Nonna et St Pierre, afin d'y trouver l'eau doulce nécessaire aux travaux agricols. Cel droyct de pleine jouissance sera donné par part entière à chaque homme o femme ayant atteint siens 21 ans, et ajouté en aultre lieu restant à défricher plus amont d'une demi part par enfançon né o à naistre tant que place se trovera. Ce droyct sera compagné d'un demi droyct d'épave, chaque colon installé sur la côte bénéficiant du demi de la revente, aultre demi échue aux autorités îliennes, pour toutes éventuelles épaves o cargaisons là échoués. Ces droycts de propriété pleine seront accordés aux colons, relégables aux enfançons nés o adoptés par part égal, sans teni compte de droyct de quenouille, masles o femelles héritant à l'égal, ni droyct d'aisnesse, aisnés ains puisnés héritant à l'égal. Ce droyct sera maintenu pour autant qu'iceulx îliens respectent leur promesse faicte au Roy et au Gouverneur, ains leurs devoirs de vigie, de corvées, et de ban.
> Les corvées seront le devoir à chaque communauté à l'entretien des quais, chemins et ponts, et de garde des pâtures mises au commun. Pour se faire, chacun devra aider au commun, ains sera responsable du bion estat du demi-cent pas longeant leur tenure qu'ils devront rendre sinon carrossable, au moins cheminable par bions mûletiers. Aussi se devront se présenter, le premier samedi de chaque mois, pour les oeuvres collectives, remerciés du dîner commun. Ains, si besoin, se devront s'organiser pour garder leurs troupiaux, que nous suggérons mettre au commun.
> Sauf exception du faict de guerre ou descente de l'ennemi ou préalable accord, le devoir de vigie est dû par roulement. L'on organisera la population par groupe de 15 feux, chacun feu se devant de fournir aux autorités, par roulement, une personne vigoureuse pour l'aide au guet, qui sera confiée au sieur Alain Bouchard.
> Le ban ne saura être permanent ains ponctuellement levé, qu'en cas de grand danger. Est notoirement recommandé à tous, hommes et femmes itou, à s'entraîner aidé des anciens de flibuste au tir au mousquet, o à défaut à l'arc, ains qu'au maniement de la hache et de la pique ains à la lutte. A celles fins seront lors festes organisés grands concours, les autorités gratifieront les plus habiles d'une récompense.

Du bien commun:

Le reste du territoire îlien est réputé appartenir à la communauté. Ainsi:
> L'Institut Le Béru, aussi dict du "Crabe Croustillant" accueillera, éduquera, et entretiendra les filles, soeurs ou veuves des frères de la côte voguant ou ayant vogué sur le Skeud an Ankou o tout aultre vaisseau amiral à venir de l'île. Là pourront se reindre aussi tout joueur de cartes, buveurs, o aultre jouisseur, pour se mieulx délassé et délesté du trop plein -sonnant et trébuchant- de siennes bourses. L'argent récolté, oultre à l'éducation des dictes filliottes, servira à la communauté, ains à la mieulx mise en oeuvre du port.
> Au lieu dict Ty an Goff sera maintenu cheptel de bionnes vaches, dont le lait sera à tout ilien nécéssiteulx donné, et le fumier épendu où se drevra faire.
> Sera en prompt temps mis en service une batterie parfin l'Aber Vari du mieulx agarder, ains milice mise en place, qui aura la Tour Tan et siens abords pour principal quartier, et sera tantôt du mieulx armée par les autorités.
> La chasse en l'île de Gônave est réservée aux habitants de l'île, mais son commerce n'est nullement autorisé sauf à être dûment accrédité, ce parfin de ne poinct risquer l'épuisement de ressources dont on ignore la pleine mesure.
> La pêche aux côtes de la Gônave est également réservée à ses habitants ains iceulx du quartier de Léogane, que toujours, ont fréquenté celle coste, sinon que les eaux sises noltre costé la barrière seront interdictes à tout aultres n'est poinct îlien. Le commerce des ressources maritimes ne faisant pas l'objet d'interdiction se devra être encadré par les autorités. Toute exportation devra être dûment enregistré à la Capitainerie et soumis à une taxe du dixième de sa valeur. Cette dîme sera mise au service de la collectivité.
> Le droyct d'épave, comme tout trésor ou ressource en l'île trouvé (hors le su-décrit droyct de propriété), sera attribué à qui signalera l'épave pour son premier tiers; à qui aidera les autorités à s'en saisir pour son deuxième, et aux autorités pour son troisième.
> L'île étant couverte de forêts, les habitants pourront librement chercher leur bois à chauffage ou de construction où bon leur semblera sur les contreforts nord des Monts de la Barrière. En aucun cas, le droyct à ce bois s'étend à son commerce. De même, la forêt au sud des monts dits de la Barrière seront utilisés à la chasse, et interdicts aux glandeurs comme aux ramasseurs de bois.
> Toute production de bien facturée est encouragée, et leur commerce libre de taxes, sinon que si elles se doivent quitter l'île, on en prélèvera la dixième part, soit en nature,soit en prélevant la dîme de sa valeur.  
> L'on encouragera les goémoniers à produire la soude dont ils pourront faire librement commerce pour enrichir les terres défrichées.
> La vente de boisson ou de services sera taxée du dixième du profit fait.

> Tout contrevenant étranger comme ilien s'exposant à une amende de 250 pièces de huit par tonneaux de nourriture spoliés à la communauté, ou la valeur de deux fois les biens par icelui prins.


> Enfin, par soucis d'équité et en réponse aulx iniques droycts perçus à Port Royal, sera prélevé sur chacune nef estrangère quittant l'île la somme de 2 pièces par tonneau, hors navire françois o breton, o vaisseau ayant par le governour passe droyct donné. Celle somme sera oultre passée à 12 pièces par tonneaux pour toute nef jetée à nos costes par mévents, et sauvée de malemort par nos gens, qui auront à eulx se partager la demi mesure d'icelle somme, l'aultre demi s'en devant être versée à la Capitainerie. Si ne peuvent s'en acquitter, les nefs seront en l'Anse aux Bretons agardées, et leurs équipages s'en pourront partir sur leurs canots.

Ce faict, le 10 de septembre de l'an de grâce 1660


Dernière édition par FLUSH le Jeu Sep 08 2016, 22:33, édité 2 fois
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Ven Sep 30 2016, 14:12
Novembre 1660.

Sont arrivés sur l'île un nobliau du nom de la Fontenelle, que les autorités ont fait installer à la pointe ouest de l'île pour y organiser un poste, et la famille Hénaff, à qui on a confié la gérance du cheptel porcin naissant.

L'on signale d'autre part la disparition de Maria Kradoc'h, fille de Yann Varia, et de sa cousine "la renarde" dite Louarnezh... Des pêcheurs assurent qu'elles seraient parties pour la Grande île en profitant que le "Jouet des Flots" y avait fait escale pour y vendre sa pêche et y prendre de l'eau et des plans de tabacs et y chercher quelques clients qui voulaient se rendre au Crabe Croustillant.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3027
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Dim Oct 16 2016, 12:51
Déposé à la colonie par le Skeud au début de décembre 1660:

- 7 mousquets
- 2 pierriers
- 4 canons
- 1 mulâtre dominicain (Rep 3 blessé à la jambe droite)
- 1 mulâtre cubain (Rep 4)
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

le Lun Oct 31 2016, 13:29
RECENSEMENT FAIT AU 1ER JANVIER 1661

L'île compte maintenant 73 colons (si on compte les deux "fugueuses"), à quoi il faut ajouter, quand ils sont à terre, les marins du Skeud an Ankou.
Il est à noter que deux d'entre eux, le Docteur Peter Doherty (qui s'est fait construire une belle battisse que seul un domestique habite actuellement, qui sera lecentre de sa future plantation) et Henry le Sauveur à qui le Gouverneur Kradoc'h a promis la charge de Capitaine de la Milice, ont fait savoir qu'ils souhaitaient résider en permanence sur l'île dès la commission courante rendue.

Une moitié des Colons est issue de la paroisse de Ploufluc'hig, dont la population avait connu le "grand déménagement" qui les emmena à la Tortue, en l'an 1659. S'y sont greffés les familles de membres de l'équipage du Skeud an Ankou et quelques âmes aventurières déjà connus de Kradoc'h ou de son équipage, ou croisées à la côte de Saint Domingue et à la Tortue. Si les premiers à rejoindre le noyau "historique" étaient bien souvent d'origine bretonne (à l'image du Sire de la Fontenelle), il en va différemment maintenant. Les derniers arrivants sont volontiers françois, et y sont arrivés quelques étrangers comme Old Bob, Luis l'Espagnol, James O'Brien, les deux mulâtres ramenés par Kradoc'h suite à son expédition sur la côte des Moustiques.

Voilà qui métisse joliment l'endroit.

Cependant, l'île de Gonâve est encore très peu peuplée. Presque la moitié des habitants se regroupent à l'Anse Aux Bretons ou dans sa proximité immédiate. Le chapelet de havres du quartier des quatre Saints est encore fort peu développé, mais mieux organisé que le reste de l'île, où on ne compte encore que trois lieux dits, et quelques ermites.

Cependant, cette population, aidée des subsides des marins embarquées sur le Skeud, et des marins eux mêmes quand ils sont de retour, est fort active, et semaine après semaine, le "fort" de l'Anse se construit, ainsi que les premières infrastructures.

Le gouverneur a aussi pris grand soin à organiser une milice, avec les armes prises au espagnols.

Voilà comment se répartissent les colons:

QUARTIER DE L'ANSE AUX BRETONS > 38 habitants

L'ANSE MÊME (« LE FORT » ET QUAI SAINT PIERRE) > 21 habitants
> Madame Kradoc'h mère - Av REP4 (+ Toutouig son chien) - Représente son fils en son absence.
> Charles Dupontel, mieux nommé « Père MAGLOIRE », franciscain défroqué  - Civil REP 3 - Nommé Secrétaire. En charge des âmes.
> Marie Cath' - équipe pédagogique de l'institut et cuisinière  – Av REP 3
> Isabelle Salvador - équipe pédagogique de l'institut - Auxiliaire, REP 4
> Yann-Yann "TOREBENN" - Maître du guet -  Ancien Soldat,  REP5, traîne la patte + long à la détente (+ Zeus et Apollon)
> Anne Marie Le Béru - élève à l'institut - Civile REP 3
> Marie Morgane Le Béru - élève à l'institut - Civile REP 3
> Marie Yuna Le Béru -élève à l'institut - Civile REP 3
> Soazig de Kersauzon - élève à l'institut - Civile REP 4
> Annaig Gwernig - élève à l'institut - Civile REP 3
> Maëlle Gwernig - élève à l'institut - Civile REP 3
> Agnès Salvador - élève à l'institut - Civile REP 3
> Miss Gardner - élève à l'institut - Civile REP 3
> Maria Kradoc'h, fille de Yann Varia élève à l'institut- Auxilière REP 3 > MANQUANTE !
> Anna Louarnezh (la Renarde) -  élève à l'institut - Auxilière REP 3  > MANQUANTE !
> Gaby Gillec, dit Añj Gabrielh - Coursier - Aventurier REP4
> Old Bob - Auxiliaire Cimarron -  Culivateur et ménestrel - REP 4  - Bagarreur et Rapide
> La Frimous – Muletier - Civil REP 4
> Paul Tudieu – Forgeron et Tonnelier – Civil REP 4 – Bagarreur
> Yvonne Tudieu – Aide Forgeronne - Civile REP 3
> Marie Bourrier dite Mère Lagloire - Domestique – Civile REP 4 – Rapide

LIEU DIT DE LA BATTERIE (QUAI SAINT NICOLAS ET BATTERIE BERU) > 4 habitants
Jean Bouchard, - Maître du Guet adjoint. Pêcheur - Contrebandier REP4
Esteban - Pêcheur - Mulâtre dominicain  REP 3 + blessé à la jambe droite
Ar C'hrist Miossec - Pêcheur - Contrebandier REP 4
Yann Tiersen - Pêcheur - Contrebandier REP 4

LIEU DIT LA PLANTATION DOHERTY > 1 habitant
> James O'Brien – Domestique - Auxiliaure REP 4 + courageux

LIEU DIT TY AN GOFF > 5 habitants
> Tanguy Le Goff - Agriculteur et Éleveur - Civil REP 4 +  tête dure
> Jehanne Le Goff - Agricultrice - Civile REP 3
> Jehanette Le Goff - Enfant - Civile REP 2
> Goulien Le Goff - Enfant - Civil REP 2
> Jakez Le Goff - Enfant - Civil REP 2

LIEU DIT CREAC'H HENAFF > 7 habitants
> Charles Hénaff – Eleveur et Charcutier -Civil REP 4 + Bagarreur
> Anne Hénaff – Vendeuse de Saucisse pur porc - Civile REP 4
> Jacques Hénaff - Enfant - Civil REP 2
> François Hénaff - Enfant - Civil REP 2
> Jean Hénaff - Enfant - Civil REP 2
> Charlotte Hénaff - Enfant - Civil REP 2
> Jean Marie Kêrgall – Garçon de ferme - Civil REP ? + Traîne la pâte + Alcoolique

QUARTIER AUX QUATRE HÂVRES ou DES QUATRE SAINTS > 16 habitants

SAINT GUENOLE > 3 habitants
> Charles Rosparz – Pêcheur - Civil REP 4
> Jo Le Berre – Pêcheur - Civil REP 3
> Luis L'Espagnol – Pêcheur et Charpentier - Civil REP 4

SAINTE ANNE > 5 habitants
> Pierre Le Gall – Pêcheur - Civil REP 4
> Azenor Le Gall – Agricultrice - Civil REP 3
> Jehannette Le Gall – Enfant - Civil REP 2
> Marie Hélène Le Gall – Enfant - Civil REP 2
> Lucien Jacquard – Pêcheur - Civil REP 4

SAINTE NONNA  > 6 habitants
> Henry Beauprès – Pêcheur - Civil REP 4
> Jehanne Beauprès – Agricultrice - Civil REP 3
> Charles Robinet – Pêcheur  - Civil REP 3
> Madeleine Robinet – Agricultrice - Civil REP 3
> Jacques Robinet – Enfant - Civil REP 2
> Martin L'Hiver – Pêcheur - Civil REP 4

SAINT PIERRE > 2 habitants
> Gaston Millelieux – Pêcheur - Civil REP 4
> Louis Gaspard – Pêcheur - Civil REP 3

QUARTIER DES VENTS > 8 habitants

LIEU DIT KERDU > 6 habitants
> Edouard Sire de Fontenelle - Grand Veneur de l'île -Aventurier REP 4 + Entreprenant + Long à la détente - a rendu son âme a dieu sait qui
> La Rolande – Domestique - Civile REP 3 - sert à bord de la Marie-Morgane
> Arnaud Lemoine – Domestique - Contrebandier REP 3 - sert à bord de la Marie-Morgane
> Ernesto - Pêcheur - Mulâtre cubain REP 4
> Maria Le Du de Pagan - Pêcheuse - Contrebandier REP ?... Alcoolique
> Paol Le Du de Pagan - Pêcheur - Contrebandier  REP ?... Alcoolique

AU BOIS > 2 habitants
> Jehan Floc'h - Bûcheron - Aventurier REP ?... Alcoolique
> « Princesse Lulu » - Glandeuse - Aventurière Rep ? … Alcoolique

QUARTIER DE LA GRAND' BARRE > 4 habitants

LIEU DIT PORZHIG > 4 habitants
> Louis Dieudonné – Pêcheur - Civil REP 4
> Margaux Dieudonné – Agricultrice - Civile REP 3
> Louise Dieudonné –  Enfant - Civile REP2
> Justin Le Normand – Pêcheur - Civil REP 4


QUARTIER DU PIC > 7 habitants

LIEU DIT KER GWENN > 5 habitants
> Yann Le Gwenn – Agriculteur et Goémonier - Civil REP 3
> Nonna Le Gwenn – Agricultrice - Civil REP 4
> Korentine Le Gwenn – Civil REP 2
> Jehan Hinault – Agriculteur et Goémonier - Civil REP 4
> Youenn Le Bihan – Agriculteur et Goémonier - Civil REP 3

AU BOIS le PIC > 1 habitant
> Jean Henriot – Charbonnier - Civil REP4

A L'ILET et A LA COTE > 1 habitant
> Odilon Le Fol de l'îlet – Chasseur autarcique - Boucanier à la retraite REP 4 – Traîne la patte + Oeil de Faucon
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2551
Date d'inscription : 29/09/2008

CARNET ROSE et autre nouvelles du lieu.

le Dim Jan 15 2017, 11:51
Dans l'attente fiévreuse du retour de Kradoc'h, qui devrait arriver avec de nouveaux colons dans quelques semaines, la population de Gonâve se réjouit de compter un habitant de plus:

Le 13 mars 1661 est née, à Sainte Nonna, la petite CAMILLE LIBERTE BEAUPRES, fille de Henry Beauprès – Pêcheur, et Jehanne Beauprès (née Bourcier). La petite se porte bien, merci pour elle!

Le 17 mars 1661, sur les deniers de Monsieur Doherty, absent, la population a pu fêter dignement la St Patrick, conviée qu'elle fut au "Crabe Croustillant". On ne déplore qu'une rixe notoire impliquant Jehan Floc'h, et les Du Pagan. La querelle ayant pour objet l'existence de trèfles à 4 feuilles.

Les autorités de l'île ont par ailleurs reçu des nouvelles des deux "fugueuses", Maria Kradoc'h, fille de Yann Varia et sa cousine, Anna Louarnezh, toutes deux élèves à l'institut. Elles ont été signalées ayant intégrées un groupe de boucaniers sur la côte nord de St Domingue, puis, elles auraient rejoint l'équipage d'un vaisseau ayant pour capitaine une parente...

Mystère...
Contenu sponsorisé

Re: Colonie de GONAVE / GWINNAVO

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum