Partagez
Aller en bas
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2914
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Mer 29 Juin - 12:17

Curaçao faubourgs de Willemstad, une plantation peu reluisante...

Contact : Tante Kru

Jacob Kruift fut des juifs qui furent autorisés à s’établir aux îles sous le vent sous condition cultiver la terre pour se faire planteur, l’accès au commerce leur étant fermement dénié.  Mais Jacob n’a rien ni jamais rien eu d’un cul-terreux, et bien loin de ruiner son pécule dans des récoltes improbables,  il sait le faire fructifier par tous les interstices que les amériques laissent entrevoir : prêt sur gages, paris, assurances… « Tante Kru» a toutes les cartes en main…
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Ven 1 Juil - 17:57
proposition :

1)
Flush est un fou
2)
Friedrich est aliéné
3)
je vote FN

faites votre choix!!

le Préz vote : "j'aime la choucroute" ( plein de vitamines C pour les longs voyages en mer!)
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Lun 11 Juil - 15:44
GRAAAAAANNNNDEEE VICTOIRE DES MORUES ce dimanche!!!


KABELJAUW!!!!
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Jeu 25 Aoû - 16:18
Alors comme ça, y aurait un Breton qui tenterait de s'installer sur une ile???
Tiens, tiens.....ça serait pas cet espèce d'escroc de Floc'h???

Si je te le choppe celui là, je vais lui faire bouffer de la morue avariée par le troufignon...et avec les arêtes en plus!!!

Y va voir ce que c'est de se moquer de van de Güe!!! nom d'une morue avariée!!

Je m'en vas lui apprendre la culture du manioc à sa colonie de Gonave...gonade...Grosnaze!!!

Kabeljauw!!!!:cherry:
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Lun 17 Oct - 20:18
2 grandes victoires!!!

Le roi des morues poursuit ses aventures picaresques!!!

2 nouveaux évènements sont arrivés, que je vais vous narrer en toute objectivité!!!

tout d'abord, un garde côte a eu l'audace de vouloir contrôler le Kabeljaw!!!

Que nenni Messire....venez donc vous y frotter...
Un coup de canon et sauvez vous vils coquins (quoi il fallait faire un 6 un as et un 6???....Van de Güe le fait!!)

Ensuite....pfuuuuuuu 2 mois à naviguer au large pour trouver une cible (malgré un arbitre qui répète toutes les 5 mn : " tu reste sur la zone?"......"oui Bordel de C;;"

Bref....un gras galion à l'horizon!!!
on y va mes petits gredins???
"oui cap'tain!!!!!!!!"

On y va.....mais quoi??
Un coup de canon???
l'ombre de Flush???
un patte de poulet?
un singe qui se promène???

et voilà un équipage paralysé????

Heureusement...seul un aventurier a fait dans ses chausses!!!
résultat de la campagne :
Votre Serviteur a une réputation de 7 (excusez du peu!!)
un équipage chauffé à blanc..
un aventurier qui passe de 5 à 4....4??????? est-ce digne du roi des morues????

à suivre!!!!!!!!!!!!

(une jambe de bois...mais quel prestige auprès des Dames!!!)
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2495
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Lun 17 Oct - 20:32
"un singe qui se promène???"

Le fantôme de Vent de Gueux qui te suit... 5000 piastres, et tu survivras à ton vil méfait! :suspect:
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Lun 14 Nov - 19:00
Mes seigneurs,

J'ai un peu honte de raconter une si petite aventure!!

En effet, notre fier navire croisant dans des eaux désertes devant le Koenig de Kabeljaw, nous avons, enfin, réussi à trouver quelques balourds de marchands...

L'affaire fut rondement menée...
2 petits navires à l'horizon????
Sail Ho!!!

un petit coup de canon à droite, un petit coup de canon à droite...

et voilà t'y pas que l'un baisse les couleurs et l'autre et coulé bas....

Bref, juste une petite anecdote....aucun dégats et un peu de matériel à vendre à l'encan!!!

A quand un morceau plus dur à croquer???
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2914
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Mar 15 Nov - 12:40
Amusé, un passant fait discrètement remarquer à un autre que la dernière fois que van de Güe s'est trouvé face à un "gros morceau", il a baissé pavillon et pris la poudre d'escampette à la première salve....
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Mer 16 Nov - 15:31
comment répondre de manière vulgaire à Friedrich????
Got ver de Jue!!!!
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1647
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 55
Localisation : Nancy

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Dim 2 Avr - 17:50
Jour d'infamie!!!!!

Savez vous bien ce qui s'est passé fort récemment????,

Vous n'allez pas en croire vos oreilles!!

Que je vous narre l'histoire véridique et attestée qui vient de se dérouler :

Le captain Van de Güe, vieux boucanier et homme d'honneur a eu l'honneur de récupérer en pleine mer 2 malheureux bretons ainsi qu'un cadavre bien repoussant.
Certes, le simple fait d'être bretons les rend tout à la fois repoussants et malheureux me direz vous!
Cependant, cette barque semblait dériver depuis des jours et les discours des survivants était des plus confus (oui, je sais, ils sont bretons!)
Ils nous narrèrent qu'ils avaient été attaqués sur leur ile, sans trop savoir si c'est leur imbibé seigneur, le sieur de Fontenelle, qui attaquait des visiteurs, des singes ou des intrus....

Le sieur de Fontenelle se serait lardé de coups de couteau en hurlant Ar Gad et en trépassant d'une hémorragie éthylique!

De notre côté, nous avons proposé au sieur Kradoch de lui rendre son petit personnel contre remboursement des frais de navigation....
Rendez vous fut pris non loin de notre base.

Au jour dit, une frégate marchande met une chaloupe à la mer.....puis réembarque illico cette chaloupe en voyant apparaître notre navire arborant son pavillon spécialement adressé à ses amis : une morue.

Et voilà que cet infâme Kradoch met toutes les voiles et se rapproche de nous, tout en mettant ses pièces en batteries!!!!!:shock: :shock: :shock:

Puis nous contournant, nous adresse de nombreux messages, plutôt incompréhensibles (il est breton vous dis-je!) demandant des nouvelles de ses gens, demandant à se rendre sur un ilot proche, demandant à ce que nous mettions une chaloupe à la mer....bref un galimatias de galettes à l'andouille trempées dans du chouchen!

Notre réponse fut simple : "suivez nous sur l'ile".....quoi de plus simple???

Et voilà que cet infâme Kradoch, misérable et traître, fourbe et escouillé nous canonne à tout va!!!

Force nous fut de fuir cette entourloupe en nous engageant dans des hauts fonds....sans répondre à cette vile action délibérée de fair-play.

Nous allons porter l'affaire devant les autorités compétentes et ferons rendre gorge à cet infâme Kradoch en nous appuyant sur les faits suivants :
- nous étions au rendez-vous
- les victimes ont été sauvées par nos soins et rendus à leur maitre
- nous n'avons pas tiré un seul coup de canon
- nous avons subit de nombreux dégâts de la part du capitaine Kradoch

Que justice soit faite!
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2914
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Sam 7 Avr - 2:44
Fort Amsterdam, Willemstad, Mars 1662


Matthias Beck, vice-directeur de Curaçao pour la GWC reçoit en privé un couple accusant la petite cinquantaine en provenance directe d’Amsterdam…


***


I- Catherina Hartmans
D'un homme à l'autre

Amsterdam, 17 ans plus tôt, le 12 janvier de 1645. Deux échevins procèdent pour le compte du Prince d’Orange à la vente forcée de la propriété du 4 de la Beergstraat.


Les 700 gulden dont se déleste modestement Willem van Cosen, le nouvel acquéreur, ne vont donc pas grossir la bourse de l’ancien propriétaire, dont on est sans nouvelle depuis plus de deux ans, mais bien celle du Prince d’Orange qui a aisément obtenu gain de cause dans le conflit qui l’opposait à ce dernier, sombre affaire de détournement et d’abus de droits de commission, dit-on.

L’épouse, née Catherina Hartmans, après avoir côtoyé la gloire et la fortune au grès de 12 années de mariage avec son flibustier de mari, Jacob de Rees pour ne point le nommer, se retrouve sans le sous et, malgré 33 années encore fraîches, doit trouver asile sur l’Egelantiersgracht chez ses parents Franike et Ludwig, typographe de profession.


Quatre années plus tard, le 2 septembre de 1649, enfin libérée de son mariage avec un fantôme depuis 7 années disparu, Catherina retrouve du réconfort, faisant convoler ses 37 printemps en juste noce avec Jacob Claessens Bargans, marchand venu d’Anvers.


Dernière édition par Friedrich le Sam 7 Avr - 22:28, édité 2 fois
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2914
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Sam 7 Avr - 17:37
II- Jacob Bargans
D’une fortune à l’autre

De fait, depuis le traité de Wesphalie signé un an plus tôt, les affaires de Jacob qui se sont ouvertes sur le marché espagnol, sont devenues florissantes. Au point qu’en 1655, ayant accumulé bonne fortune et force profits, Bargans succombe aux sirènes du commerce au long cours.

L’Otter, flûte de 300 tonneaux, est armée à ses frais non sans s’associer à plusieurs autres coquins de son métier, aux fins de la mettre en charge d’or, d’ivoire, de malaguette et autre trésors à glaner aux côtes de Guinée.


Mais le 6 novembre de 1657,  pleine comme un œuf d’un précieux chargement quoique voguant encore sous le tropique du Cancer, l’Otter fit terrible naufrage, se disloquant avec fracas sur quelques brisants fort méchants à la côte de Gambie.

La Flûte fût donc perdue corps et bien, quoiqu’on dise que la marchandise fut en partie récupérée par les hommes d’Otto Stiel, officiant pour le compte du Duc de Courlande au grand bonheur de la poignée d’allemands, suédois et danois, établis sur les rives du fleuve près de Fort Jacobus.

Une poignée d’hommes avait néanmoins survécu et parvint à atteindre Goede Reede d’où elle fut promptement expédiée à Amsterdam pour y être entendue à l’instigation des associés de Bargans qui ne comptaient en rien « s’assoir » sur leur investissement, et sûrement pas en rester là.

Certains  rescapés prétendirent avoir été conduits à la catastrophe par le fait que la sonde à plomb était graduée en brasses zélandaises, alors que le pilote, natif de Groningue, les entendaient en brasse de Frise.

Il n’en restait pas moins, une fois la question plus chaudement posée, que si l’Otter s’était à ce point rapproché de la côte, c’est qu’après six mois de mer, tous à bord comme happés dans un même élan digne des sirènes de Messine, n’eurent de cesse de se rincer l’œil à la vue signalée par la vigie, d’une harde de sauvageonnes bien galbées gambadant le sein nu et fort court vêtues, si ce n’est en tenue d’Eve.

Toujours est-il que la responsabilité du naufrage incomba à l’équipage, donc à son commanditaire, et donc à Bargans lui-même; lequel fut contraint de rembourser à ses associés des fonds dont lui-même ne disposait point!

Un accord fut cependant trouvé entre bonnes gens de même métier, et la dette qui dès ce jour funeste avait pris place de la fortune du malheureux, fut échelonnée sans manquer pour autant de l’agrémenter d’intérêts gras et pernicieux…
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2914
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Sam 7 Avr - 22:27
III- Jacob de Rees
D’une rive à l’autre

Mais Bargans qui a connu d’autres revers de fortune par le passé, n’est pas homme à se laisser abattre. Fouineur, malin et tenace, il s’intéresse alors à l’ex-mari disparu de Catherina et à ses démêlées avec le Prince d’Orange. Cuisinant insidieusement son épouse et ayant ses entrés à la GWC, il apprend, Ô miséricorde, que ledit Jacob de Rees est en fait un mulâtre espagnol natif de 1608 à la Havane sous le nom de Diego de los Reyes, d’un père Gaspar du même nom et d’une mère esclave, noire s’il en fut.

Ayant fait ses armes à la navigation aux côté de son père à bord des frégates de commerce de Domingo Galvan Romero, son parrain et prospère armateur habanero, le jeune Diego devint rapidement pilote de métier, et c’est à ce titre qu’il fut une première fois capturé en 1628 par Piet Heyn lui-même, après que la flotte au trésor fut prise dans la baie de Matanza.


Recouvrant sa liberté après avoir guidé la flotte du Hollandais en quelque baie par nécessité d’y faire de l’eau, il obtient ensuite une place de marin dans la Flotte de Fabrique de Toledo qui fait descente à St. Christophe deux ans plus tard pour en chasser les premiers colons anglais et français des caraïbes (donc certains iront d’établir à la Tortue).

Mais c’est en avril de 1632 que le destin de Diego bascule, quand, ayant quitté le service de la marine espagnole, il est capturé à nouveau à la côte de Cuba à bord d’une barque de pêche à la tortue où il tient la charge de maître. Dès lors, il accompagnera dans sa course aux Caraïbes son nouveau capitaine dont il prendra le nom comme sobriquet: Cornelis Hendriksen Lucifer, commandant le Zuidster et portant commission de la GWC. 






Mettant pour la première fois le pied sur le sol hollandais lors du retour du Zuidster à Middelbourg, Diego, qui devient alors officiellement Jacob de Rees, entre au service de la GWC et repars pour les Caraibes où il guide les hollandais dans leurs descentes sur Campêche et sur Trujillo. Son escale de 1633 à Amsterdam lui fera prendre Catherina en épousailles. Six mois plus tard Diego guide Walbeeck dans la prise de Curaçao, puis Jol dans sa descente sur Santiago.

Enfin, lors d’une nouvelle escale à Amsterdam en 1635, Diego, qui désormais se fait appeler Diego Lucifer, reçoit une proposition d’affaire suffisamment alléchante pour quitter le service de la GWC...
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2914
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Dim 8 Avr - 10:58
Et c’est en avril de 1636, comme capitaine du « Bouden Has », yacht de 250 tonneaux, 18 canons et 35 hommes triés sur le volet, et doté d’une commission de Frédéric-Henri de Nassau, Prince d’Orange, que Diego réapparaît aux caraïbes.



Là, seul ou s’associant aussi bien avec des corsaires français qu’anglais, pillant à terre autant qu’en mer, Diego-le-mulâtre alias Diego Lucifer, devient six années durant sinon plus, le fléau des espagnols.  


On le signale dans les eaux cubaines, au Honduras, au Yucatan, à Providence ; des îles sont dépeuplées manu-militari par le président du Guatemala pour l’empêcher de s’y baser. Et le viceroy de Neuve-Espagne lance l’Armada de Barlovento à ses trousses…

Mais personne ne capturera plus jamais Diego Lucifer, pas même les hollandais qui au début de 1643 se joignent à la chasse au grès d’une plainte émise par l'armateur de Diego lui même, le Prince d’Orange.

Des rumeurs courront qui le prétendront passé au service du Portugal entré en rébellion contre l'Espagne, pour s’associer au commandement d’une escadre armée par le comte de Castel Melhor fraîchement échappé de sa geôle de Carthagène.
Ce qui n’adviendra pas, Castel Melhor ayant pris cette même anée de 1643 fonction de gouverneur militaire de la province d’Entre-Douro-e-Minho, bien loin des caraïbes…
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2495
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

le Dim 8 Avr - 11:27
Ciel! (Joli!)

Doit plus être tout jeune Diego Lucifer!

Tu nous prépares des gens de bien à croiser entre Caraïbes et Vielle Europe?
Contenu sponsorisé

Re: Roddels en leugens van Willemstad (Curaçao)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum