Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2361
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine du Captain van de Güe dit "Le Balafré"

le Dim Juin 25 2017, 16:39
Après avoir manger trois matelots il y a un an, notre hommes mange de d'espagnol. Tout va bien.On reste dans le thème "ne plait à Dieu", ni à Kradoc'h le balafreur (ça pique un peu, encore?)
avatar
herbejo
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 1627
Date d'inscription : 11/10/2008
Age : 54
Localisation : Nancy

Re: Cabine du Captain van de Güe dit "Le Balafré"

le Lun Juin 26 2017, 17:31
Sujet : les espagnols sont ils des hommes et de ceci, peut on les manger?

vous avez 4 heures!
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2361
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Cabine du Captain van de Güe dit "Le Balafré"

le Lun Juin 26 2017, 20:16
Si Pepe passe par là, il te tue deux fois, et il aura raison 8 fois.

Tu as 4 heures. :face: :face:
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2752
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Cabine du Captain van de Güe dit "Le Balafré"

le Sam Juil 01 2017, 22:48
Au début d'octobre de 1661, van de Güe parvient à faire escale en terre batave pour réparer et avitailler tel qu'il se doit.
Sur quoi il appareille pour Port Royal via le sud de Saint Domingue où les navires se voient pris dans le gros leur causant quelque dommage..

Le Batave mettant à la vente rien moins 85 tonneaux de perles de la meilleur facture, l'accueil des marchands se fait fort aimable et chaleureux...


-------------------------------

I/10
Gagner le large : 1PA
Voguer SO, BB, Très endommagé : 4PA
Interception : RAS
Gagner la côte : 1PA
Mouiller à Curaçao : 1PA
Réparer : 4PA, termine l’action : 2 dommages réparés

II/10
Vente de 5 tonneaux de perles : 2750 piastres : 2PA
Acheter 30 tonneaux de vivres à 75 piastres l’unité (2250) : 2 PA
Réparer : 4 PA, termine l’action : 2 dommages réparés

III/10
Appareiller : 1PA
Gagner le large : 1PA
Voguer NO, Vent Frais : 2PA
Interception : RAS
Voguer NO, Vent Frais : 2PA
Interception : RAS
Voguer NO, Tempête : 2PA
Kabeljauw : 1 dommage
NS de Aranzazu : 1 dommage
Consommation : 15 tx de ravitaillement

I/11
Voguer NO, Bonne Brise, Bonus, Endommagé : 3 PA
Gagner la côte : 1PA
Mouiller à Port Royal : 1PA
Vente de 85 tx de perles à 660 (2R) : 56 100 > 2PA
Réparer : 4 PA, 2 dommages

avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2752
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Cabine du Captain van de Güe dit "Le Balafré"

le Dim Oct 01 2017, 00:31
Ayant laissé filer un sueltos et tenu ses rangs malgré les frustrations endurées par les hommes et les capitaines subordonnés, la flottille de Port Royal pousse dans le passage du vent jusqu'à venir mouiller à Barracoa aux fins d'avitailler le navire amiral dont les cales se faisaient maigres. De fait, Don Playmore y rafle toutes les vivres disponibles à bon prix.

La flottille quitte le port contrebandier aux premiers jours de février de 1662, faisant cap au sud-ouest pour aller montrer ses voiles aux côtes jamaïcaines et ainsi justifier de sa solde. Le 5 du mois, autant dire à la Ste Agathe, Point Morant n'est pas encore en vue quand de nombreuses voiles paraissent à l'horizon faisant route vers le nord-ouest au gré de la bonne brise persistante.

Fitz, qui navigue en tête, et a appris à compter dans les rangs de l'armée de Cromwell, dénombre 6 mats portant pavillon espagnol. Mais il ne parvient pas, les misaines émergeant tout juste de l'horizon, à en distinguer plus ...

L'Amiral Playmores ayant consulté l'avis de son hollandais de subordonné, autrement dit Le Balaffré, donne l'ordre de gagner sur les espagnols, de sorte qu'il s'avère rapidement que Fitz soit a quelque troubles visuels, soit ne sait point compter, soit qu'il en est de même dans toute l'armée du Roy Charles..

Car ce n'est pas 6 mats qui convergent bientôt vers la flottille de Port Royal, mais 8! Fitz déclarera lus tard dans ses mémoires (posthumes?) que les deux mats en sus étant bien moins hauts que les six autres, ils n'étaient pas encore visibles au moment où l'ordre de l'Amiral avait été irrémédiablement donné...soit.

A l'autre bout de la longue vue, un espagnol de grande noblesse exulte intérieurement, dévoilant un sourire fort carnassier: Don Alfonso del Campo D'Espinosa, vice-amiral de l'armada de Barlovento qui fait route vers Santiago pour présenter ses hommages au nouvel évêque de Manozca après avoir couler à fond quelque flibustier de misérable vertu, n'en espérait pas temps...



Face à lui, ses deux frégates et sa patache toutes auréolées de sa dernière victoire, la flottille de Port Royal va-t-elle relever le gant ou se debander, ou du moins Don Playmores se carapater, car de fait la bonne brise persistant sous le passage du vent, seule sa corvette est apte à esquiver l'affrontement....


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum