Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  FLUSH le Dim 8 Jan - 12:36

Eh ben!

Eh ben, eh ben, eh ben!

Décembre 1660, les gars!

A l'époque, van Güe chassait encore la Morüe!
avatar
FLUSH

Messages : 2332
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Lun 9 Jan - 18:12

Début janvier 1661

Après avoir liquidé sa marchandise à Curaçao et cédé la barque longue endommagée de l'écossais à Tante Kru pour un prix de misère, l'association Playmores & Mc Aarony lève l'ancre pour gagner Ste Marthe et sa côte.Portés par une bonne brise les deux navires doublent le Cap de la Vela.



Mais le vent fraîchissant au large de Rio Hacha, il vient à tourner en une violente tempête qui malmène vertement les deux navires.
Nombre de tonneaux de ravitaillement s'en trouvent corrompus par l'eau de mer et les gréements sont sérieusement touchés, la toile ayant tardé à être amenée pour une raison que la chronique ignore.


Pis encore, bien loin dans les montagnes d'Hispagniola Michel Mâchemisère s'enfonça la tête dans un fourré...

A bord du Galion de l'écossais cinq hommes furent touchés, dont un contrebandier hollandais fraîchement embarqué qui y laissa une jambe et le capitaine en personne qui ne doit d'en être rester sain qu'à l'"adresse" du chirurgien dont l'armoire se limite pourtant à une quinzaine de fioles de whisky écossais minutieusement classés selon leur age, leur degré d'alcool et leur teneur en malt.


Pis encore, bien loin dans les montagnes d'Hispagniola Michel Mâchemisère gromela quand une épine vint à lui percer la narine gauche...



A bord d'El Gargantua, l'équipage bien affairé à tenir la double chaloupe à flot n'a prêté aucune attention au drame qui se jouait à fond de cale: au gré d'un paquet de mer qui balaya le pont, Pepito était tombé par une l'écoutille au beau milieu de la cambuse inondée. Le sort s’acharnant sur le pauvre garçon - on se sait comment cela fut encore rendu possible - c'est bien au fond d'un tonneau de quelques chairs de tortue détrempées surnageant dans l'eau de mer qu'il fut retrouvé. De fait le pauvre garçon avait été mis en conserve par le sort et l'on se demandait s'il était convenable de sortir sa dépouille de là, où de l'y tenir quelque temps...

Quel choix allait faire l'association?..réparer en mer, risquer d'aller à terre au risque de se voir confronté aux terribles Goajiros?..ou de se faire surprendre à la côte par quelques espagnols armés de voiles et canons?...tout cela au risque de voir leur proie s'échapper de Sainte Marthe?..Ou allaient-ils foncer vaille que vaille vers l'objectif qu'ils s'étaient fixés...?


ASSOCIATION DE FLIBUSTIERS

I/01/61
PA: 11 (Mc Aarony)
Navigation: 5+ (Mc Aarony)
Pilote: 5 (Playmores)[/b]

Appareiller: 1PA
Gagner le large: 1PA
Voguer NO, bonne brise, bonus: 2PA
Interception RAS
Voguer SO, tempête: 2PA

El Gargantua: 3 dommages, 1 perte (Pepito), 10 tonneaux de vivres perdus
Maria Isabel: 2 dommages, 8 tonneaux de vivres perdus

Total: 6PA
PA restants: 5
6 PA Nécessaires pour atteindre la côte de Santa Martha et repérer la proie (possible si vent frais -5/6- ou bonus -5/6- uniquement).
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Jeu 12 Jan - 18:02

Malgré la perte de Pepito, la commotion de Mc Nouille diluée dans le whisky, l'état de délabrement d'El Gargantua et celui à peine moins piteux de la Maria Isabel, les deux flibustiers maintinrent vaille que vaille le cap sur Sainte Marthe...au point que le mauvais oeil lui même se vit tout effarouché par tant d'acharnement...

En effet avant même que la côte de Sainte Marthe soit en vue, les galions de l'Armada de Barlovento surgirent sur l'horizon...mais passèrent paisiblement leur chemin à la vue du pitoyable tableau des deux navires dépenaillés, charriant probablement quelque charogne et autres miasmes dont il convenait de ne point trop s'approcher.

Bienheureuse de s'en tirer à si bon compte, l'association Ogrenouille, portée par un vent frais des mieux venus à en considérer le peu de toile demeurant péniblement accrochés à ses gréements, vint à gagner la côte, lançant aussitôt à la nuit tombée une chaloupe d'éclairage vers le rade de Sainte Marthe...

Laquelle chaloupe reparut à l'aube apportant confirmation que le Naos "Santa Maria de la Cabeza" s'y trouvait encore..!


----------------------------------------------------


Voguer SO, VF: 1PA+3PA (malus)
Interception: garde-côtes bernés!
Gagner la côte: 1PA
Fin de décade
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  FLUSH le Ven 13 Jan - 21:42

"Ogrenouille", c'est presque mignon...

Enfin, de très très très loin. What a Face
avatar
FLUSH

Messages : 2332
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Sam 28 Jan - 16:00

A la mi janvier Le Naos fut pris brutalement mais sans encombre majeure. La ville de Sainte Marthe s'en trouvant alertée, elle fut promptement évacuée et la milice mise sur le pied d'alerte. L'attaque eut lieu à la décade suivante au coeur de la nuit. Trois flibustiers furent envoyé ad patres, dont l'un se trouvait courir au beau milieu de la plaza après un garçonnet qu'il avait déniché dans la capitainerie...

Le bougre offrant cible bien large, l''Ogre de Bilbao lui-même se vit essuyer moult coups de mousquets faisant mouche*. A la troisième balle l'Ogre n'eut pas le temps de se relever que le capitaine de la Milice aidé de deux de ses hommes fondirent sur lui...pour leur plus grand malheur.

Les ladrones venant tardivement à bout des brave défenseurs espagnols, le garçonnet était sur le point de s'échapper quand Yumpa Yul se jetta violemment sur lui, lui brisant vilainement le bras gauche.

Ainsi fut mise à sac la ville de Santa Marta à la fin janvier de 1661. Les flibustiers mirent a profit les premiers jours de février pour remettre en état la Maria Isabel fortement endommagée par a tempête, pendant que Don Playmores écumait la campagne doublant les profits de l'association avant de tout bonnement rançonner la ville et le Padre précédemment capturé sur la Maria Isabel.

A la mi-février, Mc Nouille et l'Ogre de Bilbao s’apprêtèrent à reprendre la mer avec leur butin, quand apparut sur l'horizon la flottille de Don Augustin de Idiaquez, almirante de l'Armada de Barlovento, dernièrement bernée dans ces eaux par les deux flibustiers un mois auparavant.

Tous vent-debout, Nuestra Senora del Rosario (Galion), Nuestra Senora de la Conception (Galion) et Santa Lucia (Brigantin) faisaient blocus devant la rade de Santa Marta...




* Don Playmores a du user par 3 fois de son pouvoir de star!...
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Sam 4 Fév - 15:39


17 février 1661, la bataille de Sainte Marthe


Les deux flibustiers, loin de finasser tentèrent, brûlot en tête, de passer à travers la flottille espagnole, et ce en rangs si serrés que la Santa Maria de la Cabeza manqua de peu de prendre feu quand El Gargantua explosa littéralement non loin de lui.
Tandis que l’Ogre de Bilbao semblait se jouer de toute bordée envoyée sur lui par la Nuestra Senora del Rosario jusqu’à parvenir à la doubler par la poupe, la Nouille parvint quant à lui à repousser l’abordage conjoint de la Nuestra Senora de la Conception l’agrippant par la proue, et de la  Santa Lucia l’agrippant par la poupe.

Malgré ces déconvenues, et alors que Don Miguel de la Orta était retourné dans la cabine de son galion  pour battre sa coulpe et ronger la honte de son échec, l’Almirante bien que pris sous les bordées de l’Ogre de Bilbao, donna à son tour sur la Maria Isabel.
Ainsi la Santa Maria de la Cabeza, proche de sa planche de salut tenta un temps de tirer la Nouille de ce mauvais pas, mais fut vaincu par la trouille insufflée par la vision de la Nuestra Senora de la Conception remontant lentement mais assurément sur elle.

La Nouille tenta à son tour de déborder l’Almirante par la poupe, mais sans que l’on sache si la confusion s’empara du navire flibustier sous l’effet des bordées de l’Armada, ou par la difficulté que les officiers de la Nouille devait avoir à se faire comprendre de son équipage à demi-espagnol, la Maria Isabel fit une vilaine embardée, puis une seconde la plaçant en funeste posture, n’ayant le choix que d’enfiler le feu ennemi par bâbord ou par tribord.




Mais la Nouille préféra s’en remettre au créateur donnant droit sur Don Augustin de Indiaquez. Le galion marchand percutant beaupré en tête la Nuestra Senora del Rosario sur la gaillard d’arrière, s’en vit toutes planches ajourées et commença de sombrer avec son butin de près de 100 000 pièces de huit. Les soldats de Don Augustin se jetèrent aussitôt sur les trois chaloupes mises à l’eau, mais sans grand succès toutes fuyantes qu’elles étaient.

Le  dernier espoir de la Nouille fut cependant de courte durée car bien que souquant ferme et tout ensanglantés, ses esquifs furent balayés par si force mitraille que les hommes en lâchèrent toute arme et aviron, s’en remettant quant à eux à la clémence de Don Augustin de Idiaquez, Almirante des galions de l’Armada de Barlovento….
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Sam 4 Fév - 16:40


Carthagène, Mars 1661. Le procès d’Edward Mc Aarony dit Ed la Nouille et de sa compagnie.


Inutile de préciser qu’arrivé à Carthagène Don Augustin de Idiaquez, glorieusement flanqué de Padre Raul tiré in extremis tout barbotant dans les débris du Maria Isabel, fut à sa très grande satisfaction acclamé par la foule de Getsemani. Aussi est-ce tout bouffi de morgue et d’orgueil qu’il fit promptement jeter les ladrones dans les geôles de la forteresse Saint Lazare.

Les sujets espagnols, tous bons catholiques, qui se trouvaient pas moins d’une quinzaine encore plus ou moins valide dans cette compagnie, furent immédiatement séparés des autres. Comme il s’avéra, tout témoignage concordant qu’ils s’était commis en piraterie sous la torture, leur cas fut jugé en aparté et l’on ignore quelle peine ils durent subir que l’on suppose soit clémente, soit cruelle.


Aventurier espagnol - Réputation 6 (ancien maître charismatique)
Aventurier espagnol - Réputation 5 – borgne l’œil droit (long à la détente)
Aventurier espagnol - Réputation 4
Contrebandier dominicain - Réputation 3
Contrebandier vénézuélien - Réputation 4
Soldat espagnol - Réputation 4 - blessé à la jambe gauche (traîne la patte)
Soldat espagnol – Réputation 4 , force de la Nature – blessé à la main droite (avorton)
Milicien espagnol – Réputation 4
Milicien espagnol – Réputation 4 – borgne de l’œil gauche (long à la détente)
Milicien espagnol - Réputation 4 – blessé à la jambe droite (traîne la patte)
Milicien espagnol - Réputation 3 – borgne de l’œil droit (long à la détente) et blessé à la jambe gauche (traîne la patte)
Milicien espagnol – Réputation 3
Marchand espagnol – Réputation 5
Marchand espagnol – Réputation 5
Marchand espagnol - Réputation 4

Cette audition fit par ailleurs apparaître que pareille cruauté, sous laquelle nombre de bonnes gens périrent, fut exercée par l’associé dudit Mc Aarony, renégat espagnol de sa personne, qui se fait appeler l’Ogre de Bilbao. Plus infâme encore, il est apparut que ce dernier avait pour habitude de capturer des enfançons pour son service personnel dont on n’ose imaginer la nature.

Jugeant le menu fretin en premier afin de se garder la meilleure pour la fin, deux hommes, l’un anglois et l’autre hollandois, furent promptement pendus en place publique par souci de contenter la populace. Ce plaisir n’excluant point quelque raffinement, l’anglois des deux ayant tenu office de charpentier de la compagnie dut, dit-on, construire lui-même la potence sous les crachats et les insultes avant d’y lui-même trépasser.


Aventurier anglais - Réputation 3 - blessé à la jambe droite (traîne la patte), et au bras gauche (avorton)
Contrebandier hollandais - Réputation 3

Les onze autres dont un sauvage se prévalant d’être sujet du Roy d’Angleterre furent maintenus en captivité, étant arrêté que leur sort se devait d’être associé à celui de leur capitaine.

Aventurier anglais - Réputation 6 – Ancien maître entreprenant
Aventurier anglais- Réputation 5 – Ancien Quartier-Maître courageux
Marin de Myng - Réputation 4 – borgne de l’œil gauche (Long à la détente)
Aventurier anglais - Réputation
Soldat de Venable - Reputation 4 - borgne de l'oeil gauche (long à la détente)
Miskito - Yumpa Yul - Réputation 6 - borgne de l'oeil droit (long à la détente)
Aventurier anglais - Réputation 2 – blessé à la jambe droite (traîne la patte)
Aventurier anglais- Réputation 3
Aventurier anglais- Réputation 4
Aventurier hollandais - Réputation 4
Aventurier hollandais - Réputation 4

Vint enfin de la cas d’Eward Mc Aarony lui même qui, ayant sollicité durant ce temps pour son âme le secours de Padre Raul, fit amende d’impiété au point de se rallier à la foi catholique. La chose déclencha quelque tergiversation, afforcées par les plus cléments par le fait semblant avéré que ledit Mac Aarony aurait été par faiblesse d’âme et de cœur sous la coupe infernale du démon de Bilbao.

Ce qui ne dispensa pas Mc Aarony d'être condamné à la pendaison au même jour que ses 11 ladrones, formant ensemble compagnie de 12 bien misérables apôtres. La date de l’exécution ne fut néanmoins pas arrêteé, les débats s’enlisant entre les partisan de la promptitude jugeant la période du carême fort à propos, et ceux prônant en préalable de plus longue pénitence en forteresse en vue d’abonder aux pieuses festivités de la Pâque de 1661….
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  FLUSH le Mar 7 Fév - 21:53

Un soir à Carthagène... Edward Mc Aarony, dit Mc Nouille, est atteint d'une fièvre terrible...

Le pain sec que les vils Espagnols lui avaient servi, congelé et décongelé huit fois, était peut être en cause... A moins que ce ne soit l'eau, par trop croupie... Où le souvenir heureux mais par trop sépia de ses jeunes années à parcourir le Glen Aarony, en quête de quelques rousses et fraîches bergères à réchauffer et rosir...

Toujours est-il que son esprit partit au loin... si loin de son corps... Et d'un doux rêve, il fit cauchemar, et du cauchemar ou du rêve, il voulait bien, pourvu qu'il le sorte de sa prison de Carthagène...

Étrange... Étrange songe que celui-là, quand il le vit, lui, dont la mort était en partie sur sa conscience...

Digne, si fier... Comme dans son souvenir... Il vit en ses songes un illustre et noble personnage, qu'un an passé dans une barrique de rhum avait un brin blanchi...

C'est bien le fantôme de Loran le Beru qui s'approcha de lui...

> Aloooooooors, jeuuuuuuheune homme? Que fais-tu donc en cette féhéhéhétide geôle?

> Ah bah, je sais pas! On m'a mis là, et je me suis esbourgui.

> Ce n'eheheuuuuuust pas la plaaaaaahahace d'un fiihihilibustier que d'être parmi les raaahats, le sais-tu don', den yaouank?

> Ah bah, je sais pas! Depuis qu'on m'a mis là, je suis tout esbourgui (vous dis-je) (si vous permettez) (mais je ne veux pas vous fâcher!)...

> Ma Doué béniget, sombre scotteux croteux, n'as tu point peur de l'Ankou?!

> Ah bah, je sais pas! Je ne suis pas certain de ne pas faire un cauchemar, alors... L'Ankou... (si vous permettez) (mais je ne veux pas vous fâcher!)...

> Bien. Ou pas bien... Jeune homme, j'ai fait tout ce cheminement vers toi, et trouve une âme gourde... Réveille toi un peu, que Diaaaahahable!

>  Ah bah, je sais pas! C'est quoi, en dedans de la gourde que vous dîtes? (je dis ça... si vous permettez) (mais je ne veux pas vous fâcher!)...

> Sell' ta, Genaoueg, de l'autre côté du monn', il y a du monn' qui fehehooont rien qu'à parler de toi... C'est pour celahaaaaaaaaaaaaaa que je suis lahaaaaaà... Prie Dame Fortune, Pouilleux Scoteux! Tes ahahamiiiiiiis veiheillent, et travaaaaillent à taaahaa libération... Gaaaahaahaaarde confiaaaaaaaaance!!!

> Ah bah, je sais pas! Vous êtes où, je n'vous vois plus!
avatar
FLUSH

Messages : 2332
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Dim 26 Fév - 15:32

Groot et Mc Aarony appareillent de conserve à la mi-juin. Au sortir de l'Anse aux bretons, par vent calme, ils mettent cap au Sud Ouest quand apparaît sur bâbord un brigantin espagnol. Les deux flibustiers lui donne aussitôt la chasse.

L'Espagnol s'étant judicieusement placé au vent, il les contraint à empanner par le nord est. Malgré cette manoeuvre qui les désavantage, Yul parvient à tirer le meilleur du "Venable adventure", et Groot désavantagé sous cette amure par son gréement carré, fait donner force aviron à son équipage, si bien que la poursuite les amenant au large de la Tortue, les deux flibustiers sont parvenus à maintenir le contact avec l'espagnol.

Puis le vent fraichissant jusqu'à bonne brise, l'espagnol vire au vent vers le sud de Lucayes, les deux flibustiers tentant de se maintenir son sillage., le brigantin s'éclipsant alors au grès des nombreuses Cayes de cette région.



Appareiller: 1PA
Gagner le large: 1PA
Voguer NE, VC: 4PA
Voguer BO, BB: 3PA
Gagner la Cote: 1PA
Mouiller: 1PA
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Mar 28 Fév - 16:14

Fin juin de 1661. Mc Aarony et Groot abandonne la chasse au brigantin espagnol. Portés par un vent frais persistant ils mettent le cap au sud vers la Jamaïque qu'ils viennent à toucher en un temps record...

--------------------

Appareiller: 1PA
Gagner le large: 1PA
VSE VF Bonus: 1PA
VSO VF: 1PA
VSO VF Bonus: 0PA
Gagner la côte: 1PA
Mouiller à la côte: 1PA

Reste 5 PA
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Ven 24 Mar - 10:48

Avant même la fin du mois, l'association de flibustiers quittent la Jamaïque. Chassant un temps au large les flibustiers n'y trouve que deux marchands anglois. Aussi poursuivent-ils leur leur route jusqu'à la côte des moustiques qu'ils touchent 5 juillet de 1661


------------------------------------

III/06 - 5 PA restant

Appareiller: 1PA
Gagner le large: 1PA
Voguer SO, VF, Bonus: 0PA
Ecumer au large: 3 PA > 2 marchands anglais
Consommation 5 tx de ravitaillement

I/07 (A REVOIR?)

Voguer SO, Bonus: 3PA
Gagner la côte: 1PA
Mouiller: 1PA

Reste 6 PA (association de flibustiers)
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Mar 4 Avr - 12:34

Après une courte escale à la côte des moustiques où ils en profite pour avitailler à coup de mousquets Mc Nouille et Groot remettent cap au nord-est, remontant la bonne brise. Là, écumant pour leur pitance, les deux flibustiers ne trouvent pas la moindre voile..fut-elle anglaise...


------------------------------------------

I/07

Chasser: 3 PA, termine l'action - 8 succès: 3 tonneaux de vivre

II/07

Appareiller: 1PA
Gagner le large: 1PA
Voguer NE, bonne brise: 4PA
Ecumer au large: 3PA > Echec
Consommation de 5 tx de vivres
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Sam 15 Avr - 11:41

Malgré ce premier échec les deux flibustiers persistent à écumer à la côte de la Jamaïque, et parviennent à dénicher deux marchands espagnols. Mais le vent frais permet à la double chaloupe d'échapper à ses poursuivant qui se voient réduits à donner sur la seule et modeste tartane...

-----------------------------------

III/07

Ecumer au large: 3PA > une tartane espagnole + une double chaloupe, vent frais
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  FLUSH le Sam 15 Avr - 11:59

Une tartine, à partage... Faut il avoir faim, Tudieu !
avatar
FLUSH

Messages : 2332
Date d'inscription : 29/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Sam 29 Avr - 15:28

Après avoir couler la Tartane par dépit, les deux flibustiers continuent d'écumer au sud de la Jamaïque. Un galion marchand et une barque longue sous pavillon espagnol se signalent mais parviennent à fuir au gré d'un vent frais persistant. Les vivres manquant à bord les équipage parviennent néanmoins à s'en partager équitablement la portion congrue sans que personne ne succombe à la famine.

Vide butin mais sans la moindre victuaille à bord, les deux flibustiers n'ont plus d'autre choix que d'aller mouiller au plus vite en quelque port ou côte de leur choix...


----------

Ecumer: 3PA, termine l'action
Consommation de 3tx de vivres (jet 4+, pas de famine)
Loyauté: baisse d'1pt
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Lun 1 Mai - 11:54

Mi-Août de 1661

A court de vivre la Nouille et son associé mettent le cap sur Léogane pour avitailler à moindre coût.
Une bonne brise fraichissante permet aux flibustiers d'atteindre le cap Tiburon, mais le vent mollisant au calme aux jours suivant l'assomption, les deux compères sont contraint d'y mouiller pour se prémunir de la famine mençant à leurs bords.

Le 21 d'août, les hommes ayant glané quelque maigre substitance valant mieux que le cuir bouilli, les flibustier s'apprètent à lever l'ancre...



..quand apparaît sur l'horizon de vieilles connaissance de l'écossais...


La Nuestra Senora del Rosario et la Nuestra Senora de la Concepcion, tous deux galions de l'armada de Barlovento, commandés l'almirante Don Augustin de Idiaquez!...De fait de Idiaquez doit se passer du soutient de sa patache prise dernièrement par malencontre par le vérolé dans le golfe de Neuve Espaigne, avanie funeste l'ayant plongé dans une humeure à hacher menu du Ladrones!

...

A bord du Venable Advendure, les hommes commencent secrètement d'affubler le capitaine qu'ils se sont dernièrement choisi du sobriquet d'"Ed la Malnouille"..


------------

II/08
Voguer NE, Interception RAS, BB: 4 PA
Voguer NE, Interception RAS, VF: 3 PA
(Tentative de voguer NE, Interception RAS, VC...5 PA requis)
Gagner la côte: 1PA
Mouiller: 1PA

III/08
Etre attaqué à terre: pas de risque
Etre surpris au mouillage (D6=6)....6!! Galions de l'Armada de Barlovento présents à la Côte de la Jamaïque

------------

Conditions du combat: cf. De la Course p. 23 - Bonne Brise

Flibustiers

Venable Adventure - Brigantin - Capitaine 3
Petit, gréement mixte, faible calaison,
Manoeuvre 6, Pilote 6, Qualité 5, Combat 2
19 hommes (14 disponibles à l'abordage),Equipage renforcé, Fiers à Bras

Double Chaloupe - Capitaine 4
Petit, gréement latin, faible calaison, avirons,
Manoeuvre 6, Pilote 5, Qualité 4, Combat 1
14 hommes (11 disponibles à l'abordage) Equipage renforcé, Fiers à bras

Galions de l'Armada de Barlovento

Nuestra Senora del Rosario (navire amiral) - Galion -  Capitaine 6
Grand, gréement mixte, gaillards imposants, chasse et fuite
Manoeuvre 3, Pilote 5, Qualité 4, Combat 4
40 hommes (30 disponibles à l'abordage) Soldats de Marine, Equipage endurci, Canonniers expérimentés

Nuestra Senora de la concepcion - Galion -  Capitaine 5
Grand, gréement mixte, gaillards imposants, chasse et fuite
Manoeuvre 3, Pilote 5, Qualité 4, Combat 4
40 hommes (30 disponibles à abordage) Soldats de Marine, Equipage endurci, Canonniers expérimentés
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Sam 6 Mai - 12:06

Nulle ne sachant sinon les protagonistes ce qui bien pu se produire pour en arriver là, contre toute attente De Idiaquez fait hisser les voile, levant son blocus à la côte dominicaine.

Les deux flibustiers goûtant fort leur chance sinon leur habileté mettent le cap sur Leogane aux fins d'y avitailler, puis retournent en chasse à la côte jamaïcaine.

Croisant d'abord deux pavillons anglois, les deux associés viennent à croiser une frégate marchande espagnole, puis rien moins que deux galions de cette nation, sans jamais parvenir à gagner ni sur l'une ni sur les autres...

Les derniers jours de septembre venus, à court de vivres et les finances fort au dépourvu, Grott et Mc Nouille doivent prendre une décision...


avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Friedrich le Mer 26 Juil - 14:16

Le capitaine Mc Aarony refait surface du côté du cap Tiburon embusquant 2 Sueltos et 1 barque. Le vent se faisant bien frais, les 2 galions parviennent à s'échapper, mais non point la misérable barque espagnole...


Données de la chasse: 1 barque espagnole, à la côte, vent frais
avatar
Friedrich

Messages : 2661
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabine du Capitaine Edouard Mac Aarony dit "Ed la Nouille"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum