Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier


Partagez
Aller en bas
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Sam Aoû 27 2016, 22:05
Outre la prime offerte par le consortium pour la capture d'El Exaltado, la Massassuchetts Bay Company fit savoir qu'elle offrait une récompense de 5000 piastres pour la libération du Pasteur Woodrow.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Sam Sep 03 2016, 14:48
Fin d'août de 1660

Deux flibustiers sont de retour à Port Royal. Rentrant au port à quelques jours d'intervalle, voiles déchirées et gréement ébranlé, un frisson parcoure la foule par deux fois assemblée sur les quais: serait-ce là un nouvelle fois l'oeuvre d'El Exaltado? Parmi les badauds un marchand s'inquiète particulièrement, par deux fois également et plus encore les jours suivants, ni l'un ni l'autre des navire n'étant la tartane de monsieur Cobham...

Peu de temps après la prévôté du port fait savoir que l'amende courant sur la tête du capitaine Varia est levée, le capitaine van de Güe, attestation de Monsieur Cordier à l'appui, étant grandement remercié d'avoir fait savoir par son obstination et son dévouement qu'aucun prétexte n'était valable pour s'affranchir des lois de la Jamaïque lesquelles rattrapent inexorablement les délinquants, fussent-ils bas-bretons voguant sous pavillon françois...ou pas
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Mar Sep 06 2016, 14:42
Une nouvelle de premier importance parvient tardivement à Port Royal.

Le nouveau parlement de la convention s'est rassemblé le 25 avril dernier et a reçu peu après les nouvelles de la déclaration de Bréda dans laquelle Charles Stuart, fils du précédent, accepte de pardonner aux nombreux ennemis de son père. Le parlement anglais se résout à le proclamer roi et l'inviter à rentrer...



Charles est arrivé à Douvres le 25 mai et a rejoint Londres le 29 mai, le jour de son 30e anniversaire. Bien que Charles et le Parlement aient accordé l'amnistie aux partisans de Cromwell par l'Act of Indemnity and Oblivion, cinquante personnes en sont spécifiquement exclues. Finalement, neuf des régicides de Charles Ier sont exécutés par le supplice du hanged, drawn and quartered ; les autres sont condamnés à la prison à vie ou privés de leur poste officiel. Les corps d'Oliver Cromwell, d'Henry Ireton et de John Bradshaw sont exhumés et décapités.

avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Mar Sep 06 2016, 15:26
La nouvelle provoque un grande incertitude dans les esprits, car tous savent fort bien que le jeune roi en exil s'est allié à l'Espagne pour reconquérir son trône. La rumeur se répand que Charles II se serait engagé à redonner la Jamaïque aux espagnols en échange de leurs services.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Mer Sep 07 2016, 08:52
Morbleu!
Tous ces bons capitaines, à Port Royal assemblés, et nulle discussion qui vient égaillé cette place. Voilà qui est fort surprenant!
avatar
johnito
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 869
Date d'inscription : 11/09/2008

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Mer Sep 07 2016, 20:10
Sutété avec plaisir mais Mc Aarony doit régler quelques affaires prestement. Il doit quitter Port Royal sous peu. Les préparatifs du voyage l'accaparent.
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Mer Sep 07 2016, 20:53
PISKEU PERSONNE CAUSE ICI ...ou seulement en douce :suspect: ... Le capitaine Kradoc'h vous fait la bise itou. Il partira tantôt, cependant, passera au Proud Kitty avant de partir.

Je rappelle que vous êtes tous conviés en mars, pour la première fête du slibustier de gonâve!
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Ven Sep 09 2016, 12:20
Au soir du 21 septembre 1660, peu de temps après le départ de Mc Aarony et Varia, le Cruel Lamb appareille sous les "viva" de la foule assemblée sur les quai, louant son grand courage et son grand dévouement. Car nul n'ignore qu'il est affrété par le consortium des marchands de Port Royal dans le but de ramener la tête de l'exalté qui nuit tant à la prospérité de l'île...

Goûtant fort ce soudain engouement à son égard, Daniel Spencer ne se prive pas de parader à la poupe de son navire, la main sur le coeur et glissant vers l'horizon embrasé en improvisant un chant sur une obscure mélodie qui bien plus tard deviendra fort populaire chez les royalistes de la maison Stuart depuis peu revenus en grâce:


God save great Charles our King...

...O Lord, our God, arise,
Scatter his enemies,
And make them fall!
Confound their politics,
Frustrate their knavish tricks,
On Thee our hopes we fix,
God save us all!

...God save great Charles our King!



Le lendemain dès l'aube, le Gargantua et  la Koning van kabeljauw appareillent à leur tour en toute discrétion. Quelques heures plus tard, du côté de Point Morant, à la pointe orientale de la Jamaïque, les deux navires rejoignent le Cruel Lamb qui y avait passé la nuit, mouillant en toute quiétude...


Dernière édition par Friedrich le Jeu Sep 22 2016, 15:29, édité 1 fois
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Jeu Sep 22 2016, 15:26
Au début d'octobre un écossais du nom de Mc Donald fraîchement débarqué à la Jamaïque vient quémander une commission au gouverneur d'Oyley. Ce dernier s'exécute sans même approfondir le dossier, ni même ouvrir sa "boîte à recommandation". Ne sachant trop ce qu'il adviendra de son gouvernorat dans un avenir proche mais incertain, d'Oyley estime que chaque de commission signée de sa main plaidera en sa faveur au moment de passer sous les fourches caudines de la Royauté restaurée; dans le meilleur des cas en guise de preuve de son zèle à faire prospérer la colonie, et dans le pire s'attacher le soutien de nombreux les flibustiers, et par conséquent celui du conseil de la Jamaïque, pourrait bien lui assurer de peser quelque poids si les choses venaient à tourner vinaigre...
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Lun Oct 03 2016, 16:05
Port Royal, 17 octobre 1660

Alors que la gratin de Port Royal termine de rendre un dernier hommage à feu Monsieur Blyndloss ayant jusqu’à un fatal soubresaut de la panse siégé au conseil de la Jamaïque, The Cruel Lamb est accueilli par une foule nombreuse massée sur les quais Chocolate Hole. Il ne fallut pas moins d’une demi compagnie de miliciens de la prévôté pour la fendre afin de mener El Exaltado à sa geôle de fort Cromwell (dernièrement rebaptisé fort Charles en même temps que fut abandonné le nom de Cagway au profit de celui de Port Royal) sous une pluie de crachats.

Le soir même, une réception est donné à Gouvernor’s Mansion où Daniel Spencer, devant un parterre de notable dont Bruce Thatcher qui ne manque pas de se mettre en avant, reçoit des mains de  Monsieur Molesworth, représentant le consortium des marchands de la Jamaïque la récompense promise de 50 000 écus.

Dès le lendemain, il fut convenu de décider du cas de l’Exalté. Mais placé devant l’évidence que malandrin bien que doté d’une commission signée de Don Flusho de la Rioja, gouverneur de l’île Sainte Catherine, est un sujet révèle être un sujet du Roy Louis, le gouverneur d’Oyley décida de remettre son procès à plus tard...
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Ven Oct 07 2016, 11:54
A la suite de Daniel Spencer, Don Playmores vient remettre à la prévôté 10 prisonniers fait dans les débris flottants du Furia Francès. Les malfaisants sont alors prestement jetés dans les geôles de fort Charles, à savoir:

- 1 sujet français: Modeste Tocard (Aventurier Rep 4)
- 1 sujet hollandais: Bartel Brandt (Aventurier Rep 5)
- 3 sujets Anglais: Coon Debraunce (Aventurier infirme), Richard Ludbury (Soldat de venable Rep 5, blesssé au bras droit), Milner Mugford (Marin de Goodson Rep 4)
- 5 sujets Espagnols: Rodrigo Orrado (Aventurier Rep 4), Pedro Diaz (Aventurier Rep 4), Ander Mendoza (Aventurier Rep 4) Inaki Etxebarria (Aventurier Rep 4), Boro Té (Indien Zenu Rep 3)
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Sam Oct 15 2016, 18:10
Novembre 1660, Procès fleuve à Port Royal

Vint enfin le procès attendu de Francisco Marquès alias Le Marquis alias El Exaltado et de ce qui fut capturé de son équipage.
A chacun des 10 accusés il fut permis de longuement plaider sa cause, faisant ainsi durer le procès près d'un mois avant que le sort de chacun soit arrêté. D'aucun disent que le Gouverneur d'Oyley aurait eut la mainmise sur les sentences, les mauvaises langues persifflant qu'il n'aurait voulu s'aliéner en ces temps incertains ni la sphère flibustière, ni les nations étrangères dont certains des accusés sont les sujets, ni le conseil de la Jamaïque, ses planteurs et ses marchands.

Tous furent blanchis au pris d'une amende appropriée à leur cas, dont aucun ne put s'acquitter entièrement sur sa fortune propre, a l'exception dudit Inaki Extebarria qui fut pendu en place publique au plus grand divertissement de la foule et son corps mis en pourrissure une semaine durant, tant que la corde put tenir.


Il se dit que le malheureux ne fut pas choisi au hasard bien que d'évidence n'ayant pas commis de pire forfait que ses compagnons, mais que basque et ne s'exprimant qu'en cette sorte de baragouin, il se trouva fort bien aisé de marquer à ses dépends l'implacable autorité de la couronne.

Le Marquis, sujet françois, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 4 334 pièces de huit
Modeste Tocard, sujet françois, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 10 117 pièces de huit
Bartel Brandt, sujet hollandois, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 13 117 pièces de huit
Coon Debraunce, sujet anglois, et sa fortune  préalablement saisie est condamné à une amende de 11 117 pièces de huit
Richard Ludbury, sujet anglois , et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 10 778 pièces de huit
Milner Mugford, sujet anglois, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 8 778 pièces de huit
Rodrigo Orrado, sujet espagnol, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 16 778 pièces de huit
Pedro Diaz, sujet espagnol, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 16 778 pièces de huit
Ander Mendoza, sujet espagnol, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 5 773 pièces de huit
Boro Té, sujet espagnol, et sa fortune préalablement saisie est condamné à une amende de 11 779 pièces de huit


Les 49 869 piastres saisies en guise d'accompte sur les amendes fixées sont versées au dédommagement du consortium des marchands de Port Royal.

Tout condamné n'ayant pas entièrement acquitté son amende par lui même ou par un tiers sera maintenu en captivité à Fort Charles jusqu'au premier jour de janvier 1661. Passé cette date l'amende sera convertie en un engagement de deux années par tranche de 2000 piastres restant à couvrir, dans une plantation de la Jamaïque équitablement désignée par le Conseil de la Jamaïque.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Lun Oct 17 2016, 16:34
Nul ne sait comment il s'y ait pris, mais à la mi-novembre de 1660 El Gargantua ramenait à son bord le pasteur Woodrow, et la Massassuchetts Bay Company s'aquittait de la récompense promise de 6000 écus blancs.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 3088
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 48

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Lun Oct 24 2016, 16:04
Fin novembre 1660: Séisme dans la notabilité jamaïcaine

Il se dit que dernièrement Bruce Thatcher aurait été arrêté au lever du soleil en sa propriété et conduit sous bonne et discrète garde à fort Charles par une troupe menée par le sieur D’Oyley en personne afin d’écarter toute méprise toute rébellion.

Non seulement le fameux armateur et marchand de Port Royal serait accusé de contrebande mais également de trahison. Le vilainie n’enlevant rien à la mesquinerie, ladite contrebande n’aurait eu pour seule fin que de nuire au commerce et à la réputation à M. Hender Molesworh, membre éminent du consortium des marchands de la Jamaïque, pour le simple grief que les deux hommes aurait eu ldes vues concurrentes sur le siège de feu M. Byndloss au conseil de la Jamaïque.

Trahison et contrebande aurait été toutes deux partie-liées dans une relation coupable avec un marchand de tabac cubain nuisant aussi bien à toute l'honnête et jusque là prospère filière du tabac jamaïcain, que préparant le maintient de M. Thatcher auprès d’un pouvoir à Port Royal se voyant rendu à l’Espagnol!

Toutes preuves semblant avoir été apportées tant à la contrebande qu’à la trahison, M. Thatcher attendrait son procès retenu dans les appartements du capitaine Kirk commandant fort Charles.

Ayant réussi la prouesse de s’attirer à la fois l’ire du consortium, celle du conseil et celle du gouverneur représentant la couronne, il y a peu d’espoir que la popularité de M. Thatcher dernièrement acquise lors de l’affaire « exaltado » suffise à amender une peine attendue bien verte et fort raide.

avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2566
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Gossips & lies from Port Royal

le Mar Oct 25 2016, 09:46
Un homme qui eut de Güe à son service est forcément un corrompu de la pire espèce, doublé d'un sataniste! On dit qu'ils ont pratiqué messe noire durant laquelle ils immolerent un pauvre et bien innocent singe...
Contenu sponsorisé

Re: Gossips & lies from Port Royal

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum