Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2361
Date d'inscription : 29/09/2008

Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Lun Avr 20 2015, 15:55
Da very very story of Da COLONEL FLUSH

Once upon a time, in South Virginia...

Notre épopée commence sur les bords du Popocacamac, tranquille petit fleuve côtier qui baigne la plantation de tabac où par un fait troublant naquirent les frères Flush, Festus, Angus, et Peter, tout trois un 25 décembre, mais d'année différente (1889, 1890, 1891)... Le Très Haut sans doute, dans Sa Grande miséricorde, voulut ainsi clairement notifier à tous qu'il était l'ami intime de la famille, famille qu'il missionnait de quelque tâche extraordinaire... Tous le comprirent. Personne n'en fut surpris. Car, nenni, personne ne l'ignore sur les rives du Popocacamac, en dehors de quelques red-necks particulièrement obtus -car irrémédiablement bouseux, vertement catholiques et le plus souvent génétiquement irlandais- que la famille est originaire des Lowlands écossaises, et tout Flushington connaît l'implication des Mc Flush (qui abandonnèrent le Mc suite à l'invention du hamburger) dans l'histoire politique et militaire du comté qui porte maintenant leur nom.

Les Flush, exploitant une plantation de tabac -et la main d'œuvre qui va avec, mais en totale conformité avec les lois célestes- ne fument que rarement, puisque ça tue, engrossent leur femme avec application -puisque le Seigneur a commandé de croitre et de se multiplier afin de peupler la terre- mangent avec modération, puisque ça dessine du bide, boivent sans s'alcooliser -du fait d'une heureuse malformation génétique de leur foi- ne rient pas de leurs prochains, d'ailleurs, ils ne rient pas, et n'ont plus de prochains -dans le sens, voisins proches- depuis la guerre civile durant laquelle ils ont habilement profité d'un exercice de tir de la batterie de 12 livres que le général Lee leur avait confiée pour réduire en cendres les fermes O'Donnel, O'Sullyvan, O'Brian et Kavannagh. Ils ne craignent que la colère de Dieu, et n'ont sur cette terre pas d'ennemis vivant. Vous l'aurez compris, les Flush sont protestants, baptistes inspirés, Républicains (depuis qu'ils ne sont plus Tories) et colonel Flush de père en fils, since 1775.

Mais... Pourquoi ce début de présentation, me direz vous?

Hein?

Oui...

Vous le détestiez...

Mais, vous en aviez rêvé...

Et vous l'aurez compris...

Le colonel FLUSH REVIENT!!!   :bounce:


Le Colonel FLUSH - FLUSHY JUMPER et son EQUIPAGE


Le colonel Flush est le seul officier de toute l'airborne à pouvoir être parachuté droit dans ses bottes, avec jeep, guide -presque- francophone (Justin Kerouac, acadien, poète, chanteur, romancier et cuisinier de son état) et chauffeur (Artus Mc Dowell). Plutôt que d'attendre qu'un planeur lui livre le tout, il a simplement mis le véhicule -Flushy Jumper- dans une boîte en bois, qu'il largue en même temps que son stick. Dans cette grosse boîte, il range aussi quelques caisses de cigarettes "Flushy Strike" (la marque familiale, qui pique un peu), et de nombreuses bouteilles de bourbon rangées, pour les protéger, dans des douilles de 105 mm.

Du fait des chocs qu'elle a pris en atterrissant, sa jeep est non fiable, et les bouteilles de bourbon potentiellement cassées...

L'équipage de Joly Jumper est traité comme un socle AST de commandement d'élite, monté sur jeep non fiable.

L'effet du bourbon est le suivant:
Si la jeep a été parachutée, ou la première fois qu'elle est bougée en mode tout terrain, ou encore, la première fois qu'elle bouge de plus de la moitié de son mouvement,  il faut vérifier si les bouteilles sont cassées. Jet de sauvegarde du bourbon, en jetant 1D6
> sur 1-3, tout ou une grande quantité de la marchandise est foutue. Flush hurle de douleur et de rage, tant et si bien que la section (3 socles + jusqu'à deux supports) de parachutistes (ce peut être une batterie si elle est composée de parachutistes, mais pas un véhicule)  la plus proche est secouée, et dégradée, et passe "hésitante".
> sur 4-6, le colonel Flush constate que le stock est sauf, et en est si heureux que par Saint Jack Daniel inspiré, il distribue quelques bouteilles à ses plus proches frères d'arme... section qui passe... fanatique!

L'effet des Flushy strike...
Ces cigarettes sont si dégueulasses que peu d'hommes réussissent à les fumer... Si le colonel flush fait don de sa caisse à une compagnie (celle-ci doit être désignée au début de la partie, ou toucher la Flush Jumper). On jettera 1D3, qui indiquera le nombre de cartouches distribuées. A chaque fois que l'unité tentera d'utiliser une de ses cartouches pour en faire... un fumigène, on testera en jetant 1D6:
> sur 1-3, le groupe préfère suivre les conseils de leur sous officiers, et dispose d'un fumigène qu'il doit utiliser dans le tour en cours.
> sur 4-6, il fume mais révèle immédiatement leur position (permet un tir d'opportunité avant mouvement).

Da Driver Artus Mc Dowell
Le véhicule est non fiable, on l'a vu. Cependant, Artus Mc Dowell est un excellent mécanicien. Il relance la machine sur 4+, si elle est embourbée.

Suivez le guide... Justin Kerouac
Justin Kerouac est vaguement francophone, car acadien, mais ses lointaines origines bretonnes rendent son français encore plus... approximatif. Ceci dit, il est aussi algoncain par la mère, ce qui lui permet de communier avec la nature, et... de parler aux arbres (qu'il comprend mieux que les Normands). Bref, le gars est très volontaire, il faut toujours qu'il tente un petit truc... Mais c'est parfois un peu brouillon...
Avant chaque scenario (sauf assaut aéroporté), il tente d'obtenir quelques renseignement auprès de la population locale.
Sur un jet d'expérience (3+), Flush obtient l'option infiltration. En cas d'échec, Flush est furieux, il fulmine contre Kerouac, et tous les papistes...  sa colère est telle que les trois socles de paras les plus proches doivent tester individuellement (jet d'expérience). En cas d'échec... Ces socles seront considérés comme hésitants pour le reste de la partie.
Si cette option est déjà donnée dans le scenario, Flush peut faire appel à Kerouac pour la doubler (sur un jet d'expérience). En cas d'échec, il perd l'option.


Dernière édition par FLUSH le Mar Avr 21 2015, 12:33, édité 7 fois
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2752
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Lun Avr 20 2015, 16:35
Vous l'aurez compris, les Flush sont protestants, baptistes inspirés, Républicains (depuis qu'ils ne sont plus Tories) et colonel Flush de père en fils, since 1775.

...hm!..j'ai d'ailleurs ouï dire que déjà en ces temps troublés un certain Abraham Mâqueflouche avait porté la tunique verte sinon plus mûre, dans le seul but de trouver un moyen légal de faire main basse sur les récoltes des déjà nommés O'Sullyvan et O'Brian. A cette époque les Kavannagh tentaient toujours d'acclimater la patate au Connemara et le Popocacamac était encore connu sous le nom Shitshit River...
avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2361
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Mar Avr 21 2015, 12:28
Voui, voui, la shitshit River, mais c'est une mauvaise traduction, un faux ami.
Popocacamac signifie l'eau sereine qui baigne la maison de Celui qui Sera.

Petit up, je n'ai pas fini l'intro, mais le véhicule de commandement est fin prêt.
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2752
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Mar Avr 21 2015, 15:25
Hm...du caincain pur jus!!....mais il manque le "Bad Mix"...

Si Flush distribue du Bourbon....
Et que la troupe fume du Virginien...
Sur un 6...
Non seulement elle révèle sa position, mais elle charge aussi tout ennemi à sa portée :twisted:




avatar
FLUSH
Ancien de la meute
Ancien de la meute
Messages : 2361
Date d'inscription : 29/09/2008

Re: Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Mar Avr 21 2015, 17:07
Je suis preneur! Mais sur un 1, la troupe réussit à faire un cocktail flushenkov, qu'elle peut balancer dans un couvert lourd, obligeant l'ennemi à faire un test d'expérience. S'il est loupé, il doit quitter sa position! :face:
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2752
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Ven Sep 04 2015, 14:40
QUI GOUTTE LA GOUTTE PERD SA ROUTE

Nuit 5 juin 1944, Le colonel Flush juge bon d'ouvrir sa caisse de bourbon au beau milieu de la manche. L'équipage du C47 n'échappant à la tournée générale, toute la Ugly company est larguée...quelque part en Normandie! Bon hein, on n'est pas quelques miles près, tant qu'il y a du boche à moudre...

Incapable de se situer sur sa carte, et pour cause, le Colonel Flush investit le premier village rencontré, et décide de s'y retrancher pour la nuit. Grand mal lui en prend! Car Sainte Croix Grande Tonne est à plus de 30km de la sa drop-zone à mi-chemin sur la route de Bayeux à Caen, et si le colonel avait une mission à accomplir, il aurait du marcher au nord-est sans tarder; mais il est vrai que le bourbon et la boussole ne font pas meilleur ménage en l'air qu'au sol..

Quoiqu'il en soit les désirs du Colonel sont vites comblés, car si lui semble perdu au milieu de nulle part, Herr Generaloberst Dollmann ne peut tolérer que la route de Caen à Bayeux soit coupée...fut-ce par une bande zazous en goguette! Aussitôt la 21. Panzer est mise en alerte, et un Kampfgruppe mécanisé mené par le Major von Luck est dépêché pour rétablir la circulation sur la nationale 13...
avatar
Friedrich
Modérateur
Modérateur
Messages : 2752
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47

Re: Band of half brothers - Da very story of 101st Aiborne Uggly Cie

le Ven Sep 04 2015, 14:50
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum